Bilan des élections européennes du 25 mai 2014

Harris Interactive a réalisé avec succès plusieurs opérations dans le cadre des dernières élections européennes. Citons principalement :

  1. Un petit déjeuner web privé auprès de ses clients et principaux contacts permettant de mettre au jour (début mai) les logiques d’opinion prévalant à l’élection. Les principaux résultats de cette enquête servant de support à la prise de parole ont été publiés par Le Parisien ;Nous avons notamment pu mettre en avant le fait que :
    • Les Français se montraient extrêmement divisés s’agissant des bénéfices que la France peut potentiellement tirer de son appartenance à l’Union. Si 38% d’entre eux estiment que le pays gagne à en faire partie, 27% pensent qu’elle y perd.
    • 73% des Français sont favorables à ce que la France reste dans l’Euro, contre 26% qui souhaitent qu’elle en sorte, proportion qui reste largement minoritaire mais qui progresse de 10 points en 2 ans1.
    • Pour 2/3 des Français, l’Union Européenne est une construction « artificielle », regroupant des états membres qui ne partagent pas vraiment des valeurs, des modes de vie, des systèmes politiques, contre 33% seulement qui partagent un point de vue contraire.
    • Les Français plaçaient en tête de leur motivation de vote l’emploi, devant la protection sociale, l’économie et dans une moindre mesure les déficits, dettes publiques.
  2. Des intentions de vote réalisées pour le quotidien Le Parisien Aujourd’hui en France et la chaîne de télévision LCP-AN
    Celles-ci, réalisées auprès d’un échantillon représentatif de 1 000 Français, ont permis, avec précision, de remarquer tant les niveaux que les dynamiques électorales et, notamment dans la dernière semaine :

    1. L’accroissement de l’écart entre vote en faveur d’une liste UMP et d’une liste FN,
    2. La baisse continue du nombre de Français indiquant avoir l’intention de se saisir d’un bulletin de vote socialiste,
    3. La remontée des intentions de vote en faveur des listes UDI/Modem.

    Ces enquêtes, en outre, permettaient de montrer que le 25 mai n’était pas, en tant que tel, un « accident ». Les Français interrogées s’attendant à voir le FN en « première position ».

  3. Des estimations et sondages jour du vote pour le quotidien Le Parisien Aujourd’hui en France et la chaîne de télévision M6
    Les estimations publiées à 20h00 reflétant le rapport de force au niveau national des différentes forces politiques, le sondage jour du vote montrant les motivations des Français tant votants qu’abstentionnistes.

1Enquête Harris Interactive pour M6/ MSN / RTL, 2012.

Share

  • fn
  • LCP-AN
  • Le Parisien-Aujourd’hui en France
  • m6
  • MoDem
  • MSN
  • PS
  • rtl
  • UDI
  • UMP
  • Union européenne