Vote au 1er tour des élections cantonales de mars 2011 selon la proximité syndicale Sondage Harris Interactive pour Liaisons sociales

Vote au 1er tour des élections cantonales de mars 2011 selon la proximité syndicale

Sondage Harris Interactive pour Liaisons sociales

 

Enquête réalisée en ligne le dimanche 20 mars 2011. Echantillon de 2 057 personnes inscrites sur les listes électorales dans les cantons renouvelables, issues d’un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, à partir de l’access panel Harris Interactive. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, région de l’interviewé et vote au 1er tour des élections cantonales 2011.

 

A la demande de Liaisons Sociales, Harris Interactive a analysé le vote au 1er tour des élections cantonales en fonction de la proximité syndicale déclarée.

 

Cette étude fait apparaître que :

  • Les personnes se déclarant proches d’un syndicat sont plus nombreuses à avoir voté pour un candidat de gauche que la moyenne des exprimés : en effet, les candidats de gauche (PS / Divers Gauche / Front de Gauche et Ecologistes) ont recueilli 64% des suffrages parmi les personnes se déclarant proches d’un syndicat contre 50% dans l’ensemble de la population appelée à voter ce dimanche 20 mars. Ce sont les candidats du Front de Gauche (14% contre 9% en moyenne) et les candidats socialistes ou divers gauche (41% contre 32%) qui ont bénéficié d’un vote plus massif des personnes proches d’un syndicat, la proportion d’exprimés en faveur d’un candidat écologiste étant quasi-similaire que l’on se déclare proche d’un syndicat ou non.
  • Dans le détail, on constate que plus d’un tiers des personnes se déclarant proches de la CGT ou de Sud-Solidaires ont voté en faveur d’un candidat Front de Gauche (respectivement 36% et 37%) quand les personnes se déclarant proches de la CFDT ont davantage donné leur voix à un candidat socialiste (51%). C’est au sein des personnes proches de Force Ouvrière que l’extrême-gauche fait son meilleur score (3%).
  • 24% des personnes se déclarant proche d’un syndicat ont voté pour un candidat de droite lors de ce premier tour des élections cantonales, contre 32% en moyenne et 38% des personnes ne se sentant proches d’aucun syndicat. Seules les personnes proches de la CFE-CGC (62%) se sont majoritairement exprimées en faveur d’un candidat de la majorité présidentielle.
  • Le Front National réalise un moins bon score parmi les personnes se sentant proches d’un syndicat qu’au niveau national: 9% contre 15% au global et 21% au sein des personnes n’ayant cité aucun syndicat. Toutefois, notons qu’il atteint 15% parmi les personnes se sentant proches du syndicat Force Ouvrière. Alors que deux représentants syndicaux (un de la CGT et un de FO) ont été suspendus ces derniers jours car se présentant comme candidats aux élections cantonales sous la bannière du Front national, et que Marine Le Pen a affiché sa volonté, à travers la création du Cercle National de Défense des Travailleurs Syndiqués (association de défense des militants FN qui subiraient des discriminations au sein de leurs syndicats), d’être présente au sein du champ syndical, les Français proches d’un syndicat n’apparaissent pas aujourd’hui comme un terrain particulièrement fertile pour le Front National.

 

En savoir plus :

Share