Sondage Jour du vote – Vote au second tour de l’élection présidentielle de 2012 selon l’appartenance et la pratique religieuses Etude Harris Interactive pour La Vie

Sondage Jour du vote – Vote au second tour de l’élection présidentielle de 2012 selon l’appartenance et la pratique religieuses

Etude Harris Interactive pour La Vie

 

Paris, le 7 mai 2012 – Dans le cadre de son partenariat avec Viadeo à l’occasion de l’élection présidentielle, Harris Interactive a réalisé ce dimanche 6 mai une enquête auprès des électeurs et des abstentionnistes afin de comprendre leur comportement en ce second tour de l’élection. Pour La Vie, Harris Interactive a analysé le vote au second tour au regard de l’appartenance et de la pratique religieuses ainsi que l’importance perçue des débats portant sur l’euthanasie et le mariage homosexuel.

 

Que retenir de cette enquête ?

 

  • 60% des personnes se définissant comme catholiques et s’étant exprimées lors du second tour de l’élection présidentielle ont voté en faveur de Nicolas Sarkozy, contre 40% pour François Hollande. Le candidat de l’UMP réalise donc auprès de cet électorat un score supérieur de douze points à celui qui lui est attribué par l’ensemble des exprimés.
  • Le vote en faveur de l’ancien Président est plus marqué parmi les catholiques pratiquants. En effet, le candidat de l’UMP a recueilli 62% des suffrages des catholiques pratiquants occasionnels, tandis que les pratiquants réguliers lui ont accordé 79% de leurs voix.
  • En revanche, les catholiques non pratiquants ont voté à 47% pour le candidat de l’UMP, contre 53% en faveur du candidat socialiste, ce qui confirme l’avance dont a bénéficié François Hollande au premier tour parmi cette frange de population (30%, contre 25% des suffrages pour son adversaire de l’UMP).
  • Les électeurs n’affichant pas de religion ont largement voté en faveur de François Hollande, à 70% contre 30% pour Nicolas Sarkozy. Un résultat qui confirme là encore le rapport très favorable au candidat PS lors du premier tour, puisque ce dernier avait rassemblé dès le dimanche 22 avril 37% des électeurs sans religion, alors que 13% de cet électorat s’était prononcé pour le candidat UMP.
  • Près d’un quart des inscrits sur les listes électorales déclare que leur vote au premier et au second tour de l’élection présidentielle a été influencé par les débats autour du mariage homosexuel et de l’euthanasie. Ainsi, les débats autour du mariage homosexuel ont joué d’après leurs dires un rôle important dans le choix de 25% des électeurs au premier tour et de 24% au second, tandis que le débat sur l’euthanasie a influencé 23% des électeurs au premier comme au second tour.
  • Sur ces deux thèmes, la position des électeurs sans religion se rapproche de celle de l’ensemble des Français. En effet, 25% des électeurs sans religion ont déclaré avoir été influencés dans leur choix par les débats autour du mariage homosexuel au premier tour, ce qui a été le cas pour 23% de cet électorat au second tour. De même, l’euthanasie a joué au premier tour un rôle important pour 23% d’entre eux, et pour 24% d’entre eux au second.
  • Ces débats ont cependant davantage influencé le vote des catholiques pratiquants réguliers. Ceux-ci disent notamment avoir été influencés à 40% au premier tour par le débat sur le mariage homosexuel, et à 38% au second tour sur ce même thème. Quant à la problématique de l’euthanasie, ce sont 39% des catholiques pratiquants réguliers qui déclarent avoir été influencés par ce thème pour leur choix au premier tour, et 36% au second tour.

graph_lavie_07052012

 

En savoir plus :

Share