Sondage Jour du vote – Vote au premier tour de l’élection présidentielle de 2012 et motivations du vote des sympathisants de Gauche Etude Harris Interactive pour Humanité Dimanche

Sondage Jour du vote – Vote au premier tour de l’élection présidentielle de 2012 et motivations du vote des sympathisants de Gauche

Etude Harris Interactive pour Humanité Dimanche

 

Enquête réalisée en ligne le 22 avril en journée. Echantillon de 1115 sympathisants d’Extrême-Gauche et de Gauche, issus d’un échantillon de 2935 personnes inscrites sur les listes électorales, issu d’un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, à partir de l’access panel Harris Interactive. Méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, région de l’interviewé(e), et redressement sur le vote au premier tour de l’élection présidentielle de 2012.

 

Paris, le 26 avril 2012 – Dans le cadre de son partenariat avec Viadeo à l’occasion de l’élection présidentielle, Harris Interactive a réalisé ce dimanche 22 avril une enquête auprès des électeurs afin de comprendre leur comportement en ce premier tour de l’élection. Plus spécifiquement, pour l’Humanité Dimanche, il s’agissait d’appréhender comment se sont structurés le vote et les motivations des sympathisants de Gauche et d’Extrême-Gauche : Quel a été leur comportement électoral ? Quelles sont les thématiques qui ont pesé sur leur choix de vote ? Quelles explications avancent-ils pour rendre compte de leur choix ?

 

Que retenir de cette enquête ?

 

  • Dans le cadre du premier tour du scrutin, François Hollande et Jean-Luc Mélenchon recueillent à eux deux près de neuf voix sur dix des sympathisants d’Extrême Gauche et de Gauche inscrits sur les listes électorales et s’étant exprimés ce dimanche.Ainsi, 62,5% d’entre eux indiquent avoir voté en faveur de François Hollande et 24,5% se sont exprimés pour Jean-Luc Mélenchon. Les huit autres candidats recueillent 4% ou moins des suffrages des sympathisants d’Extrême Gauche et de Gauche s’étant exprimés.

 

  • L’emploi, la lutte contre les déficits et la dette, ainsi que le pouvoir d’achat sont les thèmes ayant le plus compté dans le choix de vote de plus d’un tiers de l’ensemble des électeurs Français. Si l’emploi est également le thème ayant le plus compté pour les sympathisants de Gauche (51%), au même niveau que la lutte contre les inégalités, les sympathisants d’Extrême-Gauche insistent en priorité sur la lutte contre les inégalités (56%) et le pouvoir d’achat (55%, contre 42% auprès des sympathisants de Gauche), distinctions qui se retrouvent également entre les électeurs de François Hollande et ceux de Jean-Luc Mélenchon.Notons que globalement, les thèmes de campagne pris en compte par les sympathisants d’Extrême-Gauche et de Gauche dans leur choix de vote le sont dans des proportions relativement proches, hormis quelques exceptions.

 

  • 55% des Français indiquent que les valeurs du candidat pour lequel ils ont voté ont beaucoup joué dans leur choix d’exprimer leur suffrage en sa faveur, pourcentage qui s’élève à 64% parmi les sympathisants de Gauche et 58% parmi ceux d’Extrême-Gauche. Au-delà de cet élément, sympathisants de Gauche et d’Extrême-Gauche semblent globalement avoir déterminé leur choix de vote sur des critères distincts.
    Ainsi, les premiers semblent avoir davantage pris en compte l’appartenance politique ou la capacité à être présent au second tour et à rassembler, alors que les seconds déclarent avoir particulièrement considéré, dans leur choix de vote, la capacité du candidat à parler de leurs préoccupations. Notons qu’ici, les différences observées entre sympathisants de Gauche et d’Extrême-Gauche apparaissent exacerbées lorsqu’on observe plus précisément les électeurs de François Hollande et a fortiori ceux de Jean-Luc Mélenchon.

 

En savoir plus :

Share