Régionales 2015 : « Soir du vote » du 2nd tour

Etude Harris Interactive pour M6

«A chaud », quel regard les inscrits sur les listes électorales portent-ils sur le 2nd tour ? Comment anticipent-ils la gestion future de leur région ? Quel est le rapport de force national dans l’optique de l’élection présidentielle de 2017 ?

Enquête réalisée en ligne le 13 décembre 2015 entre 20h15 et 20h45. Échantillon de 1 020 personnes inscrites sur les listes électorales en France métropolitaine, issu d’un échantillon représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, taille d’agglomération et région de l’interviewé(e), ainsi que vote aux élections précédentes.

Au soir du 2nd tour des élections régionales de 2015, Harris Interactive a interrogé « à chaud » un échantillon représentatif d’inscrits sur les listes électorales dans les 12 régions métropolitaines françaises afin de connaitre leur réaction à l’annonce des estimations de 20 heures et leur point de vue dans l’optique du 1er tour de l’élection présidentielle.

Quels sont les principaux enseignements de cette enquête ?

  • Au soir du 2nd tour des élections régionales, les Français parlent déjà (et encore) du Front National avec deux jugements partagés : le « soulagement » d’un côté, la déception de l’autre ;

  • Les citoyens envisagent peu d’améliorations dans leur région à l’issue de ce scrutin et se montrent particulièrement pessimistes quant à l’évolution de la situation économique et sociale ;

  • Les premières intentions de vote pour le 1er tour de l’élection présidentielle de 2017 laissent entrevoir la volonté maintenue des Français de voir Marine Le Pen être qualifiée pour le second tour.

    Quelle que soit la configuration testée, la dirigeante du Front National arrive largement en tête avec 27% des suffrages exprimés lorsqu’elle est opposée à François Hollande et Nicolas Sarkozy (21%), alors qu’elle serait devancée de 2 points par Alain Juppé si ce dernier était choisi pour représenter la Droite et le Centre ;

  • Les intentions de vote de 2nd tour reflètent une confortable avance aux différents candidats opposés en duel à Marine Le Pen, au premier lieu desquels l’actuel maire de Bordeaux, Alain Juppé (71%)

En savoir plus

Le rapport

La note détaillée

 

Share

  • Alain Juppé
  • Centre
  • Droite
  • élections régionales
  • français
  • françois hollande
  • Front National
  • Marine Le Pen
  • Nicolas Sarkozy
  • régionales