Le regard des professions libérales sur l’emploi dans les TPE

Etude Harris Interactive pour l’UNAPL

Paris, le 1er juin 2015 – Lors de son élection en 2012, François Hollande avait placé l’emploi au cœur de sa campagne et parmi les priorités de son quinquennat. Trois ans plus tard, malgré les mesures qui ont été prises par l’exécutif, le chômage reste élevé en France. Dans ce contexte, le gouvernement de Manuel Valls réunit les acteurs sociaux lors de « conférences thématiques » visant à permettre l’échange entre les différentes parties-prenantes afin de trouver des solutions pour améliorer la situation de l’emploi en France. La prochaine conférence aura pour thème l’emploi dans les TPE et PME. L’Union Nationale des Professions Libérales (UNAPL), la confédération interprofessionnelle représentative des professions libérales, particulièrement concernée par cette question, a demandé à Harris Interactive de consulter les professionnels libéraux afin de recueillir leurs perceptions et pratiques en matière d’emploi, et de cerner de quelle manière ces derniers envisagent l’avenir pour leur entreprise et les TPE d’une manière générale.

Que retenir de cette enquête ?

  • 3 professionnels libéraux sur 10 indiquent avoir embauché au cours des 12 derniers mois (dont la moitié auraient créé au moins un poste), contre 29% mentionnant au moins un départ sur la même période (principalement des démissions et des ruptures conventionnelles aux dires des professionnels libéraux dans cette situation).
  • 78% des professionnels libéraux auraient besoin d’au moins un collaborateur supplémentaire pour développer leur entreprise. Or, seuls 16% prévoient d’embaucher au cours des 12 prochains mois. Cette différence s’explique principalement par la crainte que ces derniers expriment vis-à-vis du coût du travail jugé trop élevé, de la rigidité des contrats, des risques d’une éventuelle rupture de contrat et du fait de la conjoncture économique.
  • Une majorité de professionnels libéraux (59%) indiquent que les différentes difficultés à embaucher mènent leur société à avoir recours à la sous-traitance comme palliatif à la création d’emploi.
  • Spontanément, les professionnels libéraux associent fréquemment le marché de l’emploi pour les TPE libérales à la notion de « difficultés », des contraintes néanmoins majoritairement perçues comme partagées par toutes les TPE, et non spécifiques aux professions libérales.
  • D’une manière générale, les professionnels libéraux se montrent sceptiques face aux mesures prises par le gouvernement pour améliorer l’emploi dont, le plus souvent, ils anticipent une absence d’effet. Au final, ils sont 61% à indiquer souhaiter un État moins interventionniste sur ces questions d’emploi.

1Dans ce rapport, les termes « professionnels libéraux » renvoient donc aux professionnels libéraux ayant répondu à la consultation.
En savoir plus :

Share

  • françois hollande
  • Manuel Valls
  • PME
  • professionnels libéraux
  • TPE
  • UNAPL
  • Union Nationale des Professions Libérales