Réactions des Français à la première interview télévisée d’Emmanuel Macron en tant que Président de la République

Sondage flash RMC / Atlantico / Harris Interactive

Enquête réalisée en ligne le 15 octobre 2017, à l’issue de l’interview d’Emmanuel Macron sur TF1 et LCI. Échantillon de 856 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

Que retenir de cette étude ?

A la demande de RMC et Atlantico.fr Harris Interactive a interrogé un échantillon représentatif de Français, suite à l’interview du Président sur TF1 et LCI. Seules les personnes ayant vu en totalité, en partie ou ayant entendu parler de la prestation d’Emmanuel Macron ont été invitées à se prononcer sur l’interview. L’ensemble de l’échantillon ayant répondu aux questions relatives aux orientations politiques.

Quels enseignements retirer de ce sondage ?

1 .Que 61% des Français ayant été exposés à la prise de parole du Président (car ayant vu en totalité, en partie l’interview ou ayant regardé/entendu les émissions suivant avec diffusion d’extraits) déclarent ne pas avoir été convaincus.

Dans un contexte où la prise de parole d’un responsable politique est souvent sujet à caution, Emmanuel Macron n’échappe pas à cette distance de la part des Français. Dans le détail, 96% des proches de La République En Marche se déclarent convaincus.

La force de conviction étant un peu plus forte auprès des proches du Parti Socialiste (46%) que des Républicains (34%). Enfin, il semble que le « bruit » médiatique a été plutôt défavorable au Président : en effet, 54% des Français déclarant avoir vu la totalité de la prestation du Président à la télévision se déclarent convaincus. Cette différence selon le niveau d’exposition tient également au profil singulier des téléspectateurs assidus, tant en termes de proximité politique (davantage proches de LREM, voire du PS et de LR) qu’au niveau de leur sensibilité aux différents arguments énoncés par le Président de la République.

2. Indépendamment du jugement global, les Français ayant été exposés à la prise de parole du Président jugent la prestation du Président différemment selon les angles : La moitié se déclare convaincue lorsqu’il s’agit de l’international (50%), 40% lorsqu’il est question de la politique économique, 35% celle sociale.

On le voit, ce sont bien les conséquences anticipées (sociales) qui semblent structurer au final le jugement. Les structures politiques d’appréciation ne changent pas (proches de LREM plus convaincus que les autres et systématiquement auprès d’une majorité de cette population) proches de la gauche plus que ceux de la Droite.

3. Au final, l’axe politique apparait, aux yeux des Français, être et de gauche et de droite (56%). Reste que lorsque les personnes interrogées la positionne plus nettement, les orientations leurs apparaissent plus de droite (38%) que de gauche (6%). Ainsi sympathisants PS comme LR évoquent en premier lieu une politique et de gauche et de droite. Pour ceux considérant que la « balance » penche un peu plus d’un côté 41% des proches du parti socialiste comme 36% des Républicains parlent d’une politique de Droite. Seule une proportion congrue évoque des orientations à Gauche.

intervention-macron-16102017-Harris-Interactive (8)

 

En savoir plus

Télécharger le rapport

 

Share

  • Atlantico.fr
  • Emmanuel Macron
  • La République En Marche
  • LCI
  • Les Républicains
  • LR
  • LREM
  • Parti socialiste
  • président de la république
  • PS
  • RMC
  • tf1