Réactions des Français à la conférence de presse de Jean Castex

Enquête Harris Interactive pour LCI

Enquête réalisée en ligne le 10 décembre 2020, après la conférence de presse du Premier ministre. Échantillon de 1019 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

 

A la veille de l’intervention de Jean Castex nous avions fait part de Français susceptibles de pouvoir accepter différentes mesures contraignantes. L’interrogation réalisée par Harris Interactive pour LCI après l’intervention du Premier ministre confirme cette prédisposition.

 

Télécharger le rapport

 

Tirons quatre enseignements majeurs de cette étude :

  1. Alors que des mesures strictes ont été prises par l’exécutif une majorité de Français s’y rallie. Une majorité nette même. Que ce soit au report de la réouverture des salles de cinéma, des théâtres, des musées et des stades au plus tôt le 7 janvier (59%), le maintien du couvre-feu pour le soir du 31 décembre (72%), ou encore l’instauration du couvre-feu à 20h, l’exception au couvre-feu pour le soir du 24 décembre, à l’instauration de contrôles stricts par les forces de l’ordre du respect du couvre-feu voire le maintien de la limitation à 30 personnes dans les lieux de culte… les trois quart des Français s’y rallient. Tout se passe comme si l’essentiel étant sauvegardé (Noël) les Français sont prêts à accepter toutes les mesures drastiques.

 

  1. A ce titre, les deux tiers des Français indiquent qu’ils « seront sages » à Noël et qu’ils respecteront la consigne de ne pas se retrouver à plus de 6 adultes à table lors de cette fête.

 

  1. Cette même attitude de conciliation avec l’intérêt général est évoquée par nos compatriotes lorsqu’est évoquée la nuit de la Saint-Sylvestre : près des trois quarts d’entre eux indiquent que ce soir-là ils resteront chez eux et n’ouvriront pas leur porte à leurs amis. Restent, malgré tout, 14% de Français indiquant qu’ils organiseront une fête, 12% qu’ils contourneront la règle en se rendant à une soirée avant 20h00 et y passeront la nuit et, enfin 2% de Français qui ne comptent pas respecter le couvre-feu.

 

  1. Restent les prédispositions à l’égard de l’avenir. Les Français se révèlent modérément optimistes en certains points, pessimistes sur d’autres. Optimistes (certes modérément) quant à la possibilité, le 7 janvier, de voir la réouverture des lieux de culture et des lieux de culte. Pessimistes quant à la réouverture des salles de sport et, surtout, à propos du risque de reconfinement. 83% des Français estiment qu’il y aura un nouveau confinement. Près d’un tiers en en étant même persuadés.

 

Au final, la plasticité de l’opinion soulignée hier se révèle toujours présente. Dans un contexte de craintes à l’égard de la Covid-19, dans un contexte de perception d’une reprise de l’épidémie, les dispositions – même les plus contraignantes – ne génèrent pas, au moment de leur annonce, de levée de bouclier de la part des Français.

 

Télécharger le rapport

 

 

Share

  • allocution télévisée
  • confinement
  • covid19
  • fêtes de fin d'année
  • intervention
  • Jean Castex
  • mesures gouvernementales
  • Premier ministre