Réactions des Français à la conférence de presse de Jean Castex du 18 mars 2021

Enquête Harris Interactive pour LCI

Enquête réalisée en ligne le 18 mars 2021, après la conférence de presse du Premier ministre. Échantillon de 1376 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

 

Paris, le 18 mars,

 

Interrogés par Harris Interactive pour LCI à la suite de la conférence de presse de Jean Castex ce jeudi, les réponses des Français s’inscrivent dans la suite de ce que nous avions identifié par le passé. Un échantillon représentatif de 1376 personnes a répondu à notre enquête.

 

Télécharger le rapport

 

Quels en sont les principaux enseignements ?

 

  • Le contexte reste inchangé : 82% des Français se déclarent inquiets de la propagation du virus (-3 points par rapport à la fin février) ;

 

  • L’acceptabilité du confinement et du principe du maintien ouvert des écoles et commerces de proximité se situe à des niveaux d’autant plus élevés que… l’on n’est pas concerné. D’une manière générale, 71% se déclarent favorables au confinement mais à peine une personne sur deux habitant dans un département concerné (58%) ;

 

  • Pour autant, près de sept personnes sur dix (69%) habitant dans un département soumis au confinement indiquent qu’ils le respecteront de manière stricte. A titre de comparaison, rappelons-nous qu’à l’aune du deuxième confinement 76% des personnes interrogées adoptaient la même posture. On voit ici la différence entre l’opinion à l’égard de la mesure et la manière dont on peut soi-même envisager de s’affranchir des règles ;

 

  • Les annonces effectuées aujourd’hui ne laissent pas préjuger pour nos compatriotes d’une forme « d’effet domino ». Pour la première fois, plus d’un Français sur deux (57%) indique que l’on pourra éviter un nouveau confinement national. Cette proportion s’élevait à 46% il y a un mois ;

 

  • Dernier point, concernant la vaccination. On le sait, ces derniers jours ont été rythmés par les débats concernant « l’AstraZeneca ». Avant même la suspension, 43% des Français indiquaient avoir confiance dans ce vaccin précisément. Ils sont, après les annonces des autorités européennes, 46%. Parallèlement à cette évolution, l’opinion portée à l’égard des vaccins contre la Covid-19 a tendance à s’améliorer. 57% indiquent avoir confiance en eux d’une manière générale. Ils étaient 55% à exprimer cet avis il y a une semaine. Et l’intention de se faire vacciner… augmente quelque peu (66% contre 64% il y une semaine). Nous n’assistons donc ni à une bascule ni à une inflexion d’opinion. On peut ainsi observer qu’une part de Français a l’intention de se faire vacciner quand bien même elle n’a pas confiance dans les vaccins.

 

Télécharger le rapport

 

 

Share

  • confinement
  • couvre-feu
  • covid19
  • crise sanitaire
  • Jean Castex
  • LCI