Réaction des Français à l’annonce par Édouard Philippe de l’abandon du projet de construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et de l’extension de celui de Nantes-Atlantique

Sondage Flash RMC / Atlantico / Harris Interactive

Enquête réalisée en ligne le 17 janvier 2018. Échantillon de 1 016 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région d’habitation de l’interviewé(e).

 

Quels enseignements retirer de ce sondage réalisé le 17 janvier 2018, après l’annonce par le Premier ministre Édouard Philippe de l’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes et de l’extension de celui de Nantes-Atlantique ?

 

  • Les Français soutiennent à près de 80% la solution avancée par le gouvernement. Notons que ce jugement transcende les clivages partisans habituels, bien qu’il soit moindre parmi les proches des Républicains (66% d’entre eux sont d’accord avec l’abandon du projet porté par l’Exécutif).

 

  • Au-delà de l’évaluation de la décision, les Français ont été invités à se prononcer sur la gestion du dossier par le gouvernement. S’ils se montrent plus partagés, une courte majorité estime que l’équipe gouvernementale menée par Édouard Philippe a bien géré la situation (54%). Notons que le sentiment d’une situation mal gérée s’avère très légèrement majoritaire parmi les sympathisants LR (51%) et FN (54%), et qu’elle concerne également une minorité non-négligeable de proches de La République en Marche (34%).

 

  • Suite aux commentaires négatifs exprimés par certains soutiens du projet aéroportuaire, les Français se montrent partagés quant à la lecture politique qu’ils ont de la situation : une courte majorité (54%) estime que la décision du gouvernement remet en cause la légitimité des élus locaux concernés par le projet, alors que 49% considèrent cette situation comme une concession faite aux « zadistes ». Une fois encore, cette ligne de clivage partage les sympathisants de chacune des principales formations politiques, y compris, certes dans une moindre mesure, les proches de LREM.

 

  • Suite à l’annonce de l’annulation du projet aéroportuaire, le Premier ministre a appelé à l’évacuation de la « ZAD », une perspective qui convient à près de 3 Français sur 4 (73%), seuls les sympathisants de la France Insoumise se montrant moins unanimes (51% en faveur de l’évacuation ; 49% opposés). Cependant, les Français affichent une confiance modérée dans le gouvernement pour réaliser cette évacuation sans heurts (52%), et plus faible encore dans les « zadistes » pour lever le camp en évitant toute violence (37%). Notons que seuls les proches du mouvement de Jean-Luc Mélenchon affirment bien davantage faire confiance aux « zadistes » qu’au gouvernement pour mener à bien cette évacuation (57% contre 22%).

 

Télécharger le rapport

Share

  • Aéroport
  • Edouard Philippe
  • Nantes Atlantique
  • NDDL
  • notre dame des landes