Questions sur l’écologie, vues par les Européens et les Américains.

Les allemands sont les plus nombreux à se considérer « écologiques » et à considérer que leurs employeurs le sont aussi. Le Royaume-Uni et les États-Unis sont largement devancés par les pays d’Europe centrale sur cette question.
Les entreprises et les gouvernements doivent-ils s’impliquer davantage ?
LONDON, PARIS, HAMBURG – 10 Mars 2008 – Pour diffusion immédiate – Des fluctuations économiques jusqu’au commerce équitable, les défis que doivent relever les entreprises sont aujourd’hui nombreux.
Et la nécessité de se montrer responsable vis-à-vis de l’environnement n’est pas exempte de la liste.
En ce qui concerne la communication des labels écologiques, les entreprises allemandes semblent occuper la première place avec 43% des salariés allemands qui considèrent que leur employeur est “écologique” comparé à 30% en Italie, 28% en Espagne, 21% au Royaume-Uni et aux Etats-Unis et à peine 19% en France.
Share

  • Allemands
  • Américains
  • écologie
  • entreprise
  • États-Unis
  • Européens
  • Royaume-Uni