Quelles attentes des libéraux dans la perspective de la prochaine réforme des retraites ?

Enquête Harris Interactive pour l'UNAPL

Consultation réalisée en ligne du 15 au 25 novembre 2019. Echantillon de 1 470 professionnels libéraux à partir d’un fichier d’adresses e-mails fourni par l’Union Nationale des Professions Libérales (UNAPL).

 

Le projet de réforme des retraites annoncée par le gouvernement et portée par Jean-Paul Delevoye laisse présager des changements importants pour les retraites des professionnels libéraux. La possible intégration des régimes autonomes de retraite des professions libérales cristallise notamment les interrogations de la part des professionnels libéraux.

 

Comment ces derniers envisagent-ils ce projet de réforme des retraites ? L’UNAPL a sollicité Harris Interactive afin de réaliser une étude auprès des professionnels libéraux permettant de mieux comprendre leurs sentiments, leurs postures et leurs inquiétudes dans le cadre du projet de réforme des retraites.

 

Télécharger le rapport

 

 

Quels sont les enseignements de cette consultation ?

 

Des professionnels libéraux inquiets pour l’avenir de leur activité, au même niveau qu’en 2017
  • L’inquiétude des professionnels libéraux envers l’avenir de leur activité reste forte, au même niveau que celui observé en Plus de 7 professionnels libéraux sur 10 (71%) se déclarent inquiets pour l’avenir de leur activité, dont 27% « très inquiets ». Un niveau d’inquiétude cependant proche de celui observé en 2017 (70%). Si ce sentiment est partagé dans l’ensemble des professions libérales, elle est particulièrement marquée au sein des professions de la santé (75%) et surtout du droit (85%).

 

 

Un projet de réforme des retraites qui inquiète particulièrement les professionnels libéraux avec la crainte de perdre les avantages des régimes autonomes au sein d’un système unique
  • Les professionnels libéraux se montrent partagés quant à la nécessité de réformer leur système de retraite (53% estiment que cela est nécessaire contre 44% pensant que ça ne l’est pas) et se montrent surtout très majoritairement inquiets (90%) à l’égard de la réforme du système de retraites des libéraux telle que proposée aujourd’hui par le gouvernement. Quand ils évoquent de manière spontanée ce projet de réforme, ces derniers évoquent notamment une réforme « injuste », source d’ « inégalités » et n’hésitent pas à parler de « vol » ou encore de « spoliation » des caisses des régimes spéciaux.

 

  • Dans cet esprit, 2 professionnels libéraux sur 3 se montrent opposés au projet d’intégration des régimes autonomes de retraite des professions libérales dans un futur régime universel (66% et même 41% tout à fait opposé(e)s), et notamment les professions du droit (83%) et les professionnels évoluant dans une structure d’au moins un salarié (73%).

 

  • Cette inquiétude prend notamment sa source dans la crainte de voir les spécificités de leur régime de retraite remises en cause en cas d’intégration au futur régime universel de retraite (94%). Les professionnels libéraux se prononcent ainsi très majoritairement en faveur du maintien de leurs caisses complémentaires de retraite (82%).

 

Un potentiel de mobilisation des professionnels libéraux contre le projet de réforme des retraites, bien que des négociations semblent encore possibles
  • Dans ce contexte d’inquiétude quant à la réforme des retraites, les professionnels libéraux estiment majoritairement qu’une négociation autour de la réforme des retraites des professionnels libéraux est indispensable (75%) et souhaitable (65%). Néanmoins, ils se montrent beaucoup plus partagés quant à son utilité (58%) et mettent majoritairement en doute son efficacité (26%). Notons néanmoins que les plus jeunes âgés de moins de 50 ans se montrent de manière générale plus ouverts que leurs aînés à de possibles négociations, et plus enclins également à considérer potentiellement que ces échanges puissent être efficaces et utiles.

 

  • Au final, près de 8 professionnels libéraux sur 10 se disent prêts à se mobiliser (78%) en cas de désaccord concernant la réforme des retraites des professionnels libéraux, et près d’1 sur 2 se dit même « certainement » prêt à le faire. Un niveau de mobilisation particulièrement élevé chez les professionnels libéraux nouvellement installés (84% de ceux âgés de moins de 35 ans) et issus des professions du droit (85%).

 

Télécharger le rapport

Share

  • réforme des retraites
  • UNAPL