Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites 2023 – Vague 9

Enquête Toluna Harris Interactive pour Public Sénat et AEF

Enquête réalisée en ligne le 4 et 5 avril 2023, soit avant les grèves et manifestations prévues le 6 avril et avant la réunion entre la Première ministre et l’intersyndicale. Échantillon de 1448 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région d’habitation de l’interviewé(e).

 

Paris, le 5 avril 2023,

 

A la veille d’une 11ème journée de mobilisation contre la réforme des retraites prévue le jeudi 6 avril, et alors que la Première ministre a rencontré les différents syndicats ce jour même, Toluna Harris Interactive a réalisé une nouvelle enquête de son Observatoire mené pour RTL et AEF Info.

 

Téléchargez le rapport

 

Que retenir de cette 9ème vague ?

 

  • L’opposition au projet de loi de réforme des retraites, désormais adopté par le Parlement, est toujours largement majoritaire, bien qu’en très légère baisse (68%, -1). Comme observé lors des dernières vagues, le soutien à la réforme se concentre principalement parmi les sympathisants Renaissance (81%) et LR (64%).
  • Dans l’ensemble, cette réforme est toujours qualifiée très négativement par les Français, seuls 1/4 indiquant notamment que cette réforme est « juste » (27%). Notons néanmoins qu’après une forte baisse consécutive à l’utilisation de l’article 49.3 pour faire adopter le projet de loi, l’ensemble des indicateurs testés (son caractère « indispensable », « compréhensible », et le fait de « garantir l’avenir du système de retraites » et les pensions de retraités) progressent et retrouvent le niveau constaté au cours du mois de mars.
  • Alors qu’elles étaient accueillies ce matin même par la Première ministre, les organisations syndicales apparaissent comme le premier acteur de confiance (49%, -1) (avec les mouvements spontanés de salariés) pour faire de bonnes propositions concernant la réforme des retraites. Une confiance toujours bien plus élevée que celle accordée au gouvernement (27%, +2) et au Président de la République (26%, stable).
  • Interrogés sur les manifestations et grèves contre la réforme des retraites, 2/3 des Français (67%) indiquent toujours soutenir ce mouvement de contestation, malgré une légère baisse de 3 points. Notons que 11% déclarent désormais y être indifférents (soit une hausse de 4 points).
  • Dans ce contexte, 58% des Français souhaitent que les organisations syndicales continuent à appeler à la mobilisation, un recul de 3 points par rapport à la semaine dernière, mais au même niveau que ce qui était mesuré juste avant le recours au « 49.3 ». Notons cependant un léger recul du soutien à l’appel à la mobilisation de la part des sympathisants de formations politiques de gauche.
  • Alors que les journées de mobilisation précédentes ont été marquées par endroit par des affrontements violents entre forces de l’ordre et opposants, et dans le contexte que l’on sait à Sainte-Soline dans les Deux-Sèvres, près d’1 Français sur 5 indique approuver le fait que certains aient recours à la violence, dont 1/4 des soutiens du mouvement (stable depuis la mesure de la semaine dernière) et 1/3 des proches de LFI.
  • Près de 3 Français sur 4 (73%) considèrent que la réforme des retraites sera promulguée et appliquée au final, même les personnes en soutien du mouvement le pensent (65%). Notons que les proches de Renaissance estiment aujourd’hui dans leur très grande majorité que cette loi sera promulguée et appliquée (93%)
  • La réunion de ce mercredi 5 avril entre la Première ministre et les représentants des organisations syndicales, mais également celles prévues avec les organisations patronales et les différentes formations politiques, sont perçues majoritairement comme une bonne chose (pour environ 3/4 des Français). Néanmoins une majorité de Français estiment que cette initiative ne va rien changer à la mobilisation contre la réforme des retraites (62%). 3 Français sur 10 indiquent même que cela peut renforcer la mobilisation, un avis partagé plus largement encore par les sympathisants du mouvement (40%). Notons également que seuls 22% des sympathisants de Renaissance estiment que cette rencontre est susceptible de réduire la mobilisation et que pour les 2/3 d’entre eux, cela ne produira pas d’effet.

 

Share

  • AEF
  • grève
  • manifestations
  • mobilisation
  • réforme des retraites