Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites 2023 – Vague 3

Enquête Toluna Harris Interactive pour RTL et AEF info

Enquête réalisée en ligne du 3 au 6 février 2023, soit avant les grèves et manifestations prévues le 7 février. Échantillon de 1018 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région d’habitation de l’interviewé(e).

 

Paris, le 6 février,

Alors que les débats en plénière sur projet de réforme des retraites commencent cette semaine au Parlement et que les organisations syndicales ont prévu deux journées de mobilisation les 7 et 11 février, Toluna Harris Interactive a réalisé une nouvelle enquête de son Observatoire mené pour RTL et AEF Info.

 

Télécharger le rapport complet

 

Que retenir de cette enquête ? 

  • Les attitudes vis-à-vis du projet de réforme semblent se cristalliser avec toujours un tiers de Français y étant favorables et deux tiers opposés, soit exactement la même proportion mesurée la semaine dernière. Dans le détail, le gouvernement peut toujours compter sur le soutien d’une majorité (mais loin d’être hégémonique) de ses sympathisants (71%) et sur un peu plus d’un proche des Républicains sur deux (58%), des proportions n’ayant pas évolué depuis une semaine.

 

  • Les traits d’image de la réforme évoluent peu également. Et ces évolutions marginales font plutôt état d’une image qui se dégrade. Ainsi les Français sont seulement 41% à la trouver indispensable (-1), 26% juste (-2 points) et 31% compréhensible (-5). Sur ce dernier point, notons une lisibilité de moins en moins nette du projet porté par le gouvernement qui recule de 10 points depuis le début de l’année.

 

  • En cohérence, la confiance dont bénéficient les différents acteurs reste relativement stable, les organisations syndicale disposant toujours d’un crédit plus important que le gouvernement (49%, -1 ; contre 29%, -1). Alors que s’ouvrent les débats dans l’hémicycle, notons que les dirigeants politiques des formations d’opposition recueillent des niveaux de confiance proches de celui de l’Exécutif (compris entre 28% pour les dirigeants de la NUPES et 34% pour ceux du Rassemblement National).

 

  • Notons que les Français anticipent à nouveau une forte mobilisation pour le mardi 7 février : ils sont 83% à le penser, soit la même proportion de personnes qui s’attendaient à une forte mobilisation lors de la précédente journée de grève, le 31 janvier dernier. Néanmoins, la part de ceux qui estiment qu’elle sera très forte recule (35%, -4).

 

  • Dans ce contexte, le soutien aux manifestations qui s’opposent à l’adoption de cette réforme se maintient à un niveau élevé (72%, -1) contre 24% ne soutenant pas ce mouvement social (+2). On est encore loin d’un hypothétique renversement d’opinion, mais notons une opposition aux manifestations plus nette de la part des proches de la majorité (55% sont opposés à ces mouvements sociaux, +3 points) mais également des sympathisants Républicains (44%, +6) et dans une moindre mesure de la part des proches du RN (20%, +5).

 

  • Dans le détail, 64% des Français estiment que les organisations syndicales devraient continuer à appeler à la mobilisation alors que 36% pensent le contraire. On retrouve ici la segmentation entre les soutiens et les opposants à la réforme. S’ils sont 75% à estimer que la réforme sera votée au Parlement (-2 et même -17 parmi les proches de LFI), notons que 68% des Français pensent que le gouvernement devrait retirer sa réforme. Parmi ces derniers on compte évidemment les opposants à ce texte mais également un tiers des sympathisants Renaissance, nouveau signe du soutien imparfait sur lequel peut compter la majorité de la part de ses propres sympathisants.

 

Télécharger le rapport complet

Share

  • AEF info
  • mesures du gouvernement
  • mobilisation contre la réforme des retraites
  • réforme retraite
  • rtl