Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites 2023 – Vague 2

Enquête Toluna Harris Interactive pour AEF info

Enquête réalisée en ligne du 27 au 30 janvier 2023, soit avant la manifestation prévue le 31 janvier. Échantillon de 1039 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région d’habitation de l’interviewé(e).

 

Paris, le 30 janvier,

A la veille de la deuxième journée de mobilisation contre la réforme des retraites, Toluna Harris Interactive et AEF Info ont réalisé une nouvelle vague de leur baromètre mesurant le rapport des Français à cette réforme ainsi qu’à l’opposition qu’elle rencontre. Elle constitue la deuxième mesure après celle réalisée en amont de la première journée de manifestations.

 

Télécharger le rapport complet

 

Que retenir de cette enquête ?

  • Alors que le texte de cette réforme arrive à l’Assemblée Nationale, l’opposition des Français se fait plus nette. Ainsi, 65% indiquent ne pas y être favorables, soit 4 points de plus qu’en amont de la première journée de mobilisation. Notons qu’ils sont désormais 42% à répondre qu’ils n’y sont « pas du tout favorables » (contre 34% deux semaines auparavant). Dans le détail, seuls les sympathisants de Renaissance (71%) et dans une moindre mesure des Républicains (59%) soutiennent majoritairement cette réforme avec, néanmoins, un net recul parmi les proches de ces derniers (-14 points en moins de 15 jours), du PS (-17) et d’EELV (-28).

 

  • Pour assurer un équilibre du système des retraites, les Français se montrent davantage favorables à une augmentation de la part de cotisation des entreprises (68%) qu’à la prise de mesures liées à l’âge de départ ou à la durée des cotisations. Notons que la perspective hypothétique d’une réduction des pensions recueille un rejet massif (86%).

 

  • Alors qu’elle est désormais à l’agenda politique et médiatique, la réforme des retraites portées par le gouvernement est jugée facilement compréhensible par à peine plus d’un tiers des Français (36%), soit un recul de 5 points. Le principal grief exprimé à son encontre étant son caractère injuste.

 

  • Dans la continuité d’une première journée de grèves et de manifestations jugées réussies, les organisations syndicales voient la confiance à leur égard progresser de 3 points. La confiance envers les formations politiques reste faible, malgré une progression de celle accordée aux dirigeants de la NUPES (+ 4 points) et une stagnation de la confiance dans l’exécutif (un peu moins d’un tiers).

 

  • Le niveau de soutien au mouvement social reste très largement majoritaire et progresse même légèrement (73%, +2 points). Dans le détail, les Français se montrent très favorables aux opérations ciblées de gratuité de l’énergie (78%) et un peu plus partagés concernant les coupures de courant aux milliardaires ou aux élus qui soutiennent la réforme (58% et 52%). Les grèves à la SNCF pendant les vacances d’hiver sont quant à elles accueillies plus fraichement (40% estiment qu’il s’agit d’une bonne chose, une modération qui touche également les soutiens du mouvement social : 53%).

 

  • A l’approche de la deuxième journée du mouvement social, 83% des Français s’attendent à une forte mobilisation (dont 39% estimant même qu’elle sera très forte), bien qu’in fine, plus des trois quarts d’entre eux (77%) estiment que le texte sera malgré tout adopté. Une conviction qui touche également majoritairement ceux qui soutiennent ces grèves et manifestations (72%).

 

Télécharger le rapport complet

 

 

Share

  • AEF info
  • manifestations
  • mesures du gouvernement
  • mobilisation contre la réforme des retraites
  • réforme des retraites