Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites – 3e vague

Deuxième vague de notre baromètre pour RTL et AEF Info

Enquête réalisée en ligne le 8 décembre 2019. Échantillon de 968 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

 

Télécharger le rapport

 

Quels en sont principaux enseignements ?

 

  • Après 4 jours de mobilisation, les Français n’ont pas fondamentalement changé d’opinion. 68% des Français déclarent soutenir le mouvement à venir soit un point de moins qu’à la veille du premier jour de grèves et manifestations. Le soutien reste très net à Gauche (plus de 8 électeurs de Jean-Luc Mélenchon ou de Benoit Hamon sur 10 y sont favorables) et à l’extrême droite (82% des électeurs de Marine Le Pen).                                                                            Même l’électorat de premier tour d’Emmanuel Macron ne fléchit pas : 41% se déclarent en soutien à mobilisation (à un niveau sensiblement identique à celui mesuré il y a 5 jours). Même s’ils sont moins nombreux qu’en milieu de semaine dernière, plus des deux tiers des utilisateurs quotidiens de transports en commun se déclarent en soutien (68%, – 11) ;

 

  • Les Français n’accordent majoritairement leur confiance à aucun acteur pour effectuer de bonnes propositions dans le cadre de la réforme des retraites. Les organisations syndicales sont celles vers lesquelles les Français regardent prioritairement : (42% de confiance (-2) contre 32% au Président (+7), 30% au gouvernement (+5) et 29% aux représentants du patronat (+3) .

 

  • A quelques jours de la prise de parole d’Édouard Philippe, 13% des Français (+2) souhaitent que le gouvernement conserve en l’état le projet de réforme, 36% qu’il le modifie un peu (+3), 29% qu’il le modifie fortement (-4) et 22% qu’il l’annule (-1). Notons que plus d’un électeur sur deux d’Emmanuel Macron à la présidentielle penche pour l’aménagement à la marge.

 

On le voit, les actions et leurs conséquences concrètes pour un certain nombre de nos compatriotes n’ont pour l’instant pas fait bouger les lignes. Les Français adoptent la même posture qu’avant les premiers jours de la mobilisation. Et ne semblent pas infléchir leur jugement.

 

Télécharger le rapport

 

Share

  • AEF info
  • grève
  • mobilisation
  • réforme des retraites
  • retraites
  • rtl