L’Observatoire des Français confinés pour LCI – Vague 6

Enquête Harris Interactive pour LCI

Enquête réalisée en ligne le 28 avril 2020, après l’intervention d’Edouard Philippe devant l’Assemblée nationale. Échantillon de 1 004 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région d’habitation de l’interviewé(e).

 

Interrogés après l’intervention d’Edouard Philippe devant l’Assemblée Nationale pour LCI, les Français font preuve, dans le cadre de la sixième vague de l’observatoire des Français confinés, de patience :

 

Télécharger le rapport

 

  1. Patience lorsqu’ils évoquent la manière dont se passe le confinement : 59% indiquent qu’il leur est facile de vivre de la sorte. Et adoptent une posture plus positive que lors des semaines passées ;
  2. Patience lorsqu’ils se projettent vers l’avenir : la même proportion pense qu’il leur sera facile de vivre de la sorte jusqu’au déconfinement. Là aussi le regard est plus volontaire que lors des dernières mesures.

 

En outre les Français, même s’ils sont critiques à l’égard du gouvernement, ne rejettent pas tout en bloc. Si 66% des personnes interrogées estiment que le gouvernement n’a pas été à la hauteur des événements concernant l’épidémie de coronavirus (soit 12 points de plus depuis le 16 mars) « seules » 53% des personnes ayant vu l’intervention d’Edouard Philippe ce mardi ne se déclarent pas convaincues.

 

Dans le détail, une majorité des interviewés a trouvé le premier ministre convaincant :

  1. Concernant l’extension du télétravail, l’interdiction d’événements publics importants avant l’été, le port du masque obligatoire dans les transports en commun ou encore l’isolement des personnes testées au Covid-19. Soit ce qui correspond à des mesures de précaution limitant la circulation du virus;
  2. Concernant les mesures de restrictions potentielles que ce soit le report du déconfinement à après la date du 11 mai, le déconfinement différentié selon les territoires ou encore la restriction de déplacements entre régions.

 

En revanche, les Français sont plus critiques concernant l’application StopCovid (43% sont convaincus) et surtout la réouverture des écoles (40% convaincus). Quant à leur attitude personnelle, une personne sur deux indique qu’elle pourrait télécharger l’application sur son smartphone et à peine plus d’un tiers des parents d’élèves envisagent d’envoyer ses enfants à l’école, au collège ou au lycée.

 

Enfin, en dépit de toutes les dispositions prises, en dépit des précautions mises en avant, une nette majorité de Français (83%) estime probable qu’il faille à nouveau confiner le pays pour faire face à une deuxième vague d’épidémie.

 

Télécharger le rapport

Share

  • LCI
  • Observatoire des Français confinés