L’impact du digital sur les services de proximité – Groupon

Un sondage Harris Interactive pour Groupon

Enquête réalisée en ligne les 15 et 16 mars 2018. Échantillon de 1 025 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

 

À la demande de Groupon, Harris Interactive a interrogé un échantillon représentatif de Français sur leur relation aux commerces et services de proximité, près de leur domicile ou de leur travail. Quels sont les types d’établissements qu’ils déclarent le plus fréquenter ? Quels supports utilisent-ils pour s’informer sur ces établissements ? Jugent-ils facile d’accéder aux informations les concernant ? Quels leviers pourraient les inciter à fréquenter davantage les commerces et services de proximité ?
 
Télécharger le rapport :
 
Que retenir de cette enquête ?

 

  • Parmi différents commerces et services de proximité, la restauration constitue le secteur le plus fréquenté par les Français : 47% déclarent se rendre au moins une fois par mois au restaurant ou dans un bar. 50% affirment se rendre mensuellement dans un établissement de loisirs (cinéma, cuisine, photographie, etc.). En cumulant instituts de beauté, centres de soins et salons de coiffure, 26% des Français indiquent également avoir recours tous les mois à un service du secteur de la beauté.
  • Pour s’informer sur ces différents établissements, les Français privilégient le bouche-à-oreille (85%) et les moteurs de recherche sur Internet (83%). De nouvelles sources d’information émergent toutefois, à l’image des plateformes en ligne centralisant de multiples offres, que 59% des Français déclarent utiliser – soit autant que les panneaux publicitaires (59%) et davantage que les réseaux sociaux (50%). L’usage de ces plateformes est particulièrement fréquent parmi les jeunes (71% chez les moins de 25 ans) qui ont, de manière générale, davantage recours aux canaux numériques. Toujours pour s’informer, l’ordinateur reste l’outil le plus fréquent (89% d’usage), mais le smartphone est utilisé par 69% des Français, ainsi que par la quasi-totalité des moins de 35 ans (90%).
  • Dans l’idéal, les Français souhaiteraient encore davantage d’informations sur des commerces de proximité qu’ils fréquentent déjà régulièrement et sur lesquels ils se sentent relativement bien informés, à l’image des restaurants, des magasins de jardinage/bricolage et des salles de cinéma. Ces établissements bénéficient donc d’un cycle vertueux : une fréquentation élevée, une information jugée accessible, une appétence pour davantage encore d’informations. Dans le même temps, une majorité (52%) souhaiterait aussi disposer de davantage d’informations sur certains loisirs plus occasionnels tels que la cuisine, le théâtre, la photographie, l’œnologie, le paintball, etc.
  • Que ce soit pour leur faire franchir la porte d’un établissement pour la première fois, ou pour les inciter à y retourner plus souvent, les Français estiment que l’accès à des réductions sur les prix serait bien sûr un levier puissant, de même que la recommandation d’un proche. Une préférence lourde de sens quand on sait que le bouche-à-oreille constitue la principale source d’information sur ces établissements de services. Mais d’autres leviers existent également, car plus de 60% des Français se montrent réceptifs à des leviers non-financiers tels que l’accès à une information plus fournie, plus récurrente et plus facile d’accès.

 

Télécharger le rapport :

Share

  • commerces
  • digital
  • Groupon
  • informations
  • services de proximité