Les zOOms de L’Observatoire Cetelem / Panorama de l’amour aujourd’hui

Enquête Harris Interactive pour Les zOOms de l'Observatoire Cetelem

Enquête réalisée par Harris Interactive en ligne du 14 au 16 janvier 2020. Échantillon de 1 036 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

 

Thème 1 : « L’amour, l’amour, l’amour : se rencontrer, se séduire, se garder aujourd’hui »

 

Enquête 1/3 – Janvier 2020 : « Panorama de l’amour aujourd’hui »

Les zOOms de L’Observatoire Cetelem s’intéressent aux nouveaux modes de vie et proposent d’investiguer en profondeur des grands thèmes de société, sollicitant l’avis des Français sur chacun de ces thèmes au travers de trois vagues de sondage. Les zooms viennent ainsi compléter et enrichir le dispositif d’observation et d’études de L’Observatoire Cetelem.

 

En ce début d’année 2020, les zOOms de l’Observatoire Cetelem ont choisir de poser leur focus sur ce thème à la fois universel et intime, à la fois éternel et toujours en mouvement : l’amour. Il occupe le cœur des adolescents autant, comme le dit la chanson, que le coeur des enfants de 77 ans, a nourri les plus grands récits et inspiré d’innombrables œuvres d’art. Mais comment l’amour se manifeste-t-il en ce début de décennie ou la technologie s’est immiscée dans toutes les interactions sociales ? Autrement dit, à l’heure des applications de rencontre, les Français croient-ils encore au grand amour ? Les zOOms de l’Observatoire s’attacheront, dans cette première vague d’enquête, à comprendre la définition qu’ont les Français de l’amour aujourd’hui et ce en quoi ils croient ; quelles sont leurs aspirations en amour et ce qu’ils acceptent au sein d’un couple ; et comment leurs représentations ont évolué aujourd’hui.

 

Télécharger le rapport

 

  • Quelle place pour la vie amoureuse au quotidien ?

Si d’autres considérations priment au quotidien, comme la santé (53%), la famille (39%), l’argent (34%) et que seuls (21%) des Français en font une priorité au jour le jour, l’amour est d’une importance majeure pour eux. 82% affirment que leur vie amoureuse est une part importante de leur vie, et 68% indiquent que c’est également le cas de leur vie sexuelle.

 

  • Les Français, grands romantiques

Spontanément ou de manière assistée, les Français associent l’amour à des émotions positives (bonheur, complicité, confiance, partage, tendresse) souvent vécues au sein d’un couple. Ils croient pour la plupart aux concepts de grand amour (83%), d’âme sœur (82%), de coup de foudre (80%), et pour la moitié d’entre eux, indiquent l’avoir même déjà rencontré(e).

 

  • Amour et finances, des enjeux compatibles ?

Pour les Français qui vivent en couple, et a fortiori pour ceux qui vivent en couple marié ou de longue date, la création d’un compte commun est une évidence : 76% affirment en posséder un, dont 51% un compte commun sur lequel ils placent la totalité de leurs revenus. Malgré cela, ils s’estiment pour la plupart (50%) totalement libres de leurs dépenses au sein de leur couple. Les Français en couple estiment pour la plupart que les dépenses qu’ils réalisent pour leur plaisir personnel ne sont pas source de conflit au sein de leur couple (84%).

 

  • Une vie amoureuse plus compliquée aujourd’hui ?

Les récentes évolutions des technologies (communication instantanée à distance, applications de rencontre, etc.) semblent avoir profondément bouleversé la vie amoureuse. Les Français en témoignent : s’il leur apparaît aujourd’hui plus simple de faire des rencontres (39%), de nombreux pans de la vie amoureuse leur paraissent plus complexes aujourd’hui qu’il y a 10 ans. S’engager auprès de quelqu’un (46%), rester en couple de manière durable (57%) et trouver une relation stable (57%) apparaissent comme des difficultés accrues aujourd’hui à l’ère numérique, alors même que la capacité à tomber amoureux (47%) reste inchangée pour la plupart.

 

  • Des Français ouverts aux nouveaux modes de vie ?

Les Français ouvrent, au moins en partie, l’idée d’amour et de couple aux évolutions de la société : 83% estiment qu’il est important de conserver une autonomie financière, 80% estiment qu’il est important que les deux conjoints travaillent, 67% considèrent qu’ils pourraient se mettre en couple avec quelqu’un qui a des enfants d’une précédente union. Ils restent plus réservés sur les questions de la liberté dans le couple (couples libres, fait d’aimer plusieurs personnes en même temps, etc.), notamment chez les plus âgés.

 

Télécharger le rapport

 

Share

  • Amour
  • les zooms de l'observatoire Cetelem
  • Saint Valentin
  • vie amoureuse