Les traits d’image d’Hervé Morin Sondage Harris Interactive pour LCP

Les traits d’image d’Hervé Morin

Sondage Harris Interactive pour LCP dans le cadre de l’émission Politique-Matin – 07/03/2011

 

Enquête réalisée en ligne par l’institut Harris Interactive du 4 au 6 mars 2011. Echantillon de 1 670 individus issus de l’access panel Harris Interactive, représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle de l’interviewé et taille d’agglomération.

 

A la demande de La Chaîne Parlementaire, et dans le cadre de l’émission Politique Matin, Harris Interactive a interrogé un échantillon représentatif de Français afin de connaître les traits d’image d’Hervé Morin. Cet exercice avait déjà été réalisé, avec les mêmes qualificatifs, pour Ségolène Royal en décembre dernier, pour Marine Le Pen en janvier, et pour Dominique Strauss-Kahn en février.

 

Alors que la possibilité d’une candidature d’Hervé Morin en tant que représentant centriste fait son chemin pour l’élection présidentielle de 2012, il s’agissait de connaître l’image que les Français ont aujourd’hui de lui.

 

Cette étude fait apparaître que :

  1. Hervé Morin souffre encore d’un certain déficit de notoriété, 23% des personnes interrogées déclarant ne pas le connaître ;
  2. Auprès de l’ensemble des Français, aucun trait d’image ne lui est majoritairement associé. Toutefois, davantage estiment que le terme « sympathique » lui correspond bien que mal (42% contre 30%, 28% ne se prononçant pas). Environ un tiers de la population le juge également « courageux » (35%) et « compétent » (32%). 28% déclarent que l’ancien Ministre de la Défense « peut bien représenter la France à l’étranger ». 23% pensent qu’il « a de bonnes idées pour la France », 20% qu’il « comprend bien les préoccupations des Français » et 17% qu’il « peut réformer le pays dans le bon sens ». Moins d’un sur 10 déclare qu’il « ferait un bon Président de la république ».
  3. Si une majorité de ceux qui le connaissent le trouve « sympathique » (55%), et une proportion non négligeable également « courageux » (46%) et « compétent » (41%), son programme semble encore mal identifié et sa capacité à endosser l’habit présidentiel interrogée, même parmi ceux qui le connaissent. Ainsi, 36% déclarent qu’il « peut bien représenter la France à l’étranger », 31% qu’il « a de bonnes idées pour la France », 26% qu’il « comprend bien les préoccupations des Français », 22% qu’il « peut réformer le pays dans le bon sens » et seulement 12% qu’il « ferait un bon Président de la République ».
  4. Dans le détail, Hervé Morin bénéficie d’une meilleure image auprès des personnes âgées de 50 ans et plus, des sympathisants de droite, des électeurs de Nicolas Sarkozy au 1er tour de l’élection présidentielle de 2007 mais également, dans une moindre mesure, des électeurs de François Bayrou.

 

En savoir plus :

Share