Les traits d’image comparés de François Hollande et Nicolas Sarkozy

Les traits d’image comparés de François Hollande et Nicolas Sarkozy

Etude Harris Interactive pour Valeurs Actuelles

Enquête réalisée en ligne les 08 et 09 octobre 2013. Echantillon de 1 187 personnes représentatif de la population française âgée d’au moins 18 ans, à partir de l’access panel Harris Interactive. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région d’habitation de l’interviewé(e).

Paris, le 17 octobre 2013 – A la demande de Valeurs Actuelles, Harris Interactive a réalisé une enquête interrogeant les Français sur leur perception du Président de la République François Hollande et celle de son prédécesseur Nicolas Sarkozy. Il s’agissait ici de comprendre les qualités qui sont attribuées – ou non – à chacune de ces deux personnalités et de mesurer l’évolution du regard des Français au cours des derniers mois. Les personnes interrogées n’ont pas été invitées à comparer l’actuel et l’ancien président de la République mais bien à donner leur jugement sur l’un puis l’autre.

 

Que retenir de cette enquête ?

 

  • Dans l’ensemble, les Français portent un regard plus positif sur Nicolas Sarkozy que sur François Hollande. On sait que les anciens Présidents de la République sont l’objet souvent d’un jugement rétrospectif plus positif que celui exprimé durant leur mandat : c’est ici le cas concernant Nicolas Sarkozy, auquel les Français attribuent davantage différentes qualités qu’en janvier 2012 , lorsqu’il était encore chef de l’Etat, tandis qu’à l’inverse la perception de François Hollande par les Français se dégrade légèrement par rapport à la mesure réalisée en mars 2013 par Harris Interactive .
  • François Hollande est jugé « honnête » et « sympathique » par environ un Français sur deux (50% et 48%) : il s’agit des qualités les plus largement attribuées au Président de la République. En effet, moins de quatre Français sur dix le jugent « courageux » (39%), quand moins d’un tiers estime qu’il « représente bien la France à l’étranger » (33%), qu’il est « compétent » (32%), qu’il « comprend bien les préoccupations des Français » (31%) ou encore qu’il « a de bonnes idées pour la France » (31%). Moins de trois personnes sur dix jugent qu’il « peut réformer le pays dans le bon sens » (29%), qu’il « sait où il va » (28%), qu’il « dirige bien la France » (26%), qu’il est « crédible » (25%), « capable de tenir ses engagements » (25%), « rassurant » (24%) et « dynamique » (23%). Pour la plupart de ces dimensions, les Français portent un regard légèrement plus critique sur François Hollande qu’en mars 2013, date de la dernière mesure réalisée par Harris Interactive.
  • L’ancien Président de la République Nicolas Sarkozy dispose quant à lui d’une image plus positive sur la quasi-totalité de ces traits d’image : une nette majorité de Français le qualifie ainsi de « dynamique » (75%), « courageux » (62%), sachant où il va (62%), capable de bien représenter la France à l’étranger s’il était à nouveau Président de la République (57%) ou encore « compétent » (54%). Les personnes interrogées se montrent plus partagées sur la capacité de Nicolas Sarkozy à avoir de bonnes idées pour la France (47%), à réformer le pays dans le bon sens (45%), à bien diriger la France s’il était à nouveau chef de l’Etat (45%), ou encore à être crédible (43%). Environ quatre Français sur dix le jugent capable de tenir ses engagements (41%), rassurant (40%), sympathique (39%) ou encore capable de comprendre la préoccupation des Français (39%). Néanmoins, moins d’une personne interrogée sur trois (32%) indique aujourd’hui que Nicolas Sarkozy lui semble honnête. De façon générale, les Français portent aujourd’hui sur un Nicolas Sarkozy un regard nettement plus positif qu’en janvier 2012, lorsqu’il était encore Président de la République – à l’exception de son honnêteté, davantage remise en cause par les Français que par le passé : seulement 32% le jugent honnête aujourd’hui, contre 38% en janvier 2012.
  • Notons que ces deux personnalités suscitent des réactions d’une intensité variable parmi les différentes familles politiques : François Hollande est certes jugé sous un angle beaucoup plus favorable que la moyenne par les sympathisants de Gauche, notamment au sujet de sa compétence (72%) ou sa capacité à avoir de bonnes idées pour la France (70%), mais ces derniers restent néanmoins partagés quant à sa capacité à être rassurant (53%) ou dynamique (46%), quand les sympathisants de Droite portent un regard presque unanimement critique sur l’actuel Président de la République. Réciproquement, la personne de Nicolas Sarkozy suscite une adhésion massive de la part des sympathisants de Droite (au moins 70%, quel que soit le trait d’image testé), tandis que les sympathisants de Gauche se montrent certes plus critiques mais accordent toutefois certaines qualités à l’ancien chef de l’Etat : 67% des sympathisants de Gauche jugent ainsi Nicolas Sarkozy « dynamique » (soit davantage que François Hollande, jugé dynamique par seulement 46% d’entre eux), quand 49% lui accordent de « savoir où il va » et 47% le jugeant « courageux ».

 

En savoir plus :

Le communiqué de presse

L’ensemble des résultats

Share

  • chef de l’Etat
  • françois hollande
  • Nicolas Sarkozy
  • président de la république
  • sympathisants de Droite
  • sympathisants de Gauche
  • Valeurs Actuelles