Les réactions des Français à l’intervention télévisée de Nicolas Sarkozy le 29 janvier 2012 Sondage Harris Interactive pour LCP

Les réactions des Français à l’intervention télévisée de Nicolas Sarkozy le 29 janvier 2012

Sondage Harris Interactive pour LCP

Enquête réalisée en ligne du 29 janvier au soir au 31 janvier 2012. Echantillon de 1111 individus représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus, à partir de l’access panel Harris Interactive. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

Paris, le 31 janvier 2012 – A la demande de LCP, Harris Interactive a réalisé un sondage portant sur la perception par les Français de l’intervention télévisée de Nicolas Sarkozy le 29 janvier 2012. Au cours de cette intervention, le chef de l’Etat est revenu sur la politique économique et sociale du gouvernement et a annoncé plusieurs mesures, ayant trait notamment à la TVA, la taxe financière ou encore les accords au sein des entreprises.

 

Que retenir de cette enquête ?

 

  • Parmi les Français ayant suivi directement ou indirectement l’intervention télévisée de Nicolas Sarkozy le 29 janvier dernier141% ont jugé le Président de la République globalement convaincant.

graph_LCP_31012012_1

 

Dans le détail, le chef de l’Etat n’a été jugé majoritairement convaincant sur aucun des thèmes évoqués au cours de son intervention, mais davantage sur la taxe financière (46%) ou la politique internationale (44%) que sur la lutte contre le chômage (31%) ou le pouvoir d’achat (28%). Notons par ailleurs qu’il a convaincu une majorité des téléspectateurs (55%) et qu’il a un peu plus emporté la conviction des Français sur les différents thèmes testés qu’au cours de ses dernières prestations.

graph_LCP_31012012_2

 

  • Si les Français s’attendent quasi unanimement à une candidature de l’actuel Président de la République à sa propre succession (90% pensent que Nicolas Sarkozy sera candidat), seul un tiers (34%) indique souhaiter qu’il soit effectivement réélu à l’issue de l’élection présidentielle de 2012.
  • En étant nombreux à juger Sarkozy «très » ou surtout « plutôt » convaincant, les sympathisants de Droite expriment un soutien modéré mais largement partagé à l’égard de l’actuel chef de l’Etat : que ce soit au global ou par sujet précis, plus des deux tiers des sympathisants de Droite concernés par l’intervention ont trouvé Nicolas Sarkozy « plutôt convaincant » voire « très convaincant », quand 85% des sympathisants de Droite souhaitent sa réélection en mai prochain.

1 Il apparait essentiel d’interroger les Français au sens large. C’est-à-dire ceux s’étant forgé une opinion soit directement, soit à travers les échos qu’ils peuvent avoir de l’intervention du Président : journalistes, éditorialistes, amis, collègues, famille… On le sait, nous ne testons pas un « film publicitaire » mais bien une communication dont les effets ne se ressentent pas uniquement au travers de l’exposition directe mais également – et parfois plus – par le retour des entourages.

 

En savoir plus :

Share