Les personnalités qui « agacent » les Français Sondage Harris Interactive pour VSD

Les personnalités qui « agacent » les Français

Sondage Harris Interactive pour VSD – 29/12/2010

 

Enquête réalisée en ligne par l’institut Harris Interactive du 18 au 20 décembre 2010. Echantillon de 1713 individus issus de l’access panel Harris Interactive, représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle de l’interviewé et région.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

A la demande de VSD, Harris Interactive a interrogé les Français sur les personnalités susceptibles de les agacer dans différents domaines : sport, spectacle, politique, télévision et couples médiatiques. Il ne s’agit pas là de mesurer l’image ou l’appréciation que l’on peut porter à l’égard des propos des uns et des autres mais bien de comprendre la réaction des Français lorsque ceux-ci sont « confrontés » à l’exposition médiatique des personnes testées.

  • Premier enseignement de ce sondage : les Français n’hésitent pas à se déclarer agacés par certaines personnalités ou duos présents dans l’actualité, comme l’atteste l’importance des taux relevés : 16 des personnes/couples testés dépassent ou atteignent les 50% ; 30 dépassent la barre des 33%.
  • Deuxième enseignement : certains secteurs déclenchent davantage l’agacement que d’autres. Ainsi, les hommes et femmes politiques sont plus susceptibles d’agacer que les personnes appartenant au monde du spectacle (6 personnalités testées sur 11 dépassent les 50% dans le premier domaine avec un taux moyen « d’agacement » de 52%, seulement 2 dans le second avec un taux moyen « d’agacement » de 34%).
  • Troisième enseignement : l’agacement apparait souvent comme corrélé à la visibilité médiatique, bien que le lien ne soit pas nécessairement mécanique. Ainsi, les footballeurs irritent davantage que les tennismen ou nageurs, les animateurs de divertissement davantage que les présentateurs d’émissions plus confidentielles, les couples omniprésents davantage que ceux cherchant à protéger leur vie privée.

 

Plus précisément, quelles sont les personnalités qui suscitent de l’agacement auprès de nos concitoyens ?

1. Dans le domaine sportif

Deux personnalités ayant été récemment sous le feu des critiques se partagent la première place, à hauteur de 68% : Franck Ribéry et Raymond Domenech. L’image du premier semble toujours écornée suite à « l’affaire Zahia », celle du second apparait comme durablement dégradée dans le contexte de la défaite de l’équipe de France lors de la première phase de la Coupe du monde 2010.

Viennent ensuite quatre personnalités également issues du monde du football : Nicolas Anelka (64%) et, dans des proportions moindres, Karim Benzema (39%), Thierry Henry (36%) et Zinédine Zidane (31%). On retrouve ensuite Tony Parker (25%), dont l’annonce du divorce avec Eva Longoria n’entraîne pas pour le moment de rejet de la part des Français. Jo Wilfried Tsonga (16%), Richard Gasquet (14%) et Alain Bernard (9%), représentants de sports un peu moins médiatisés, ferment la marche.

Dans le détail, on constate que les hommes ont davantage tendance à se déclarer « agacés » que les femmes par ces personnalités, ces dernières faisant état d’une moindre grande connaissance et sans doute d’un moins grand intérêt pour le domaine sportif.

2. Dans le domaine politique

En ce qui concerne le domaine politique, c’est Ségolène Royal qui « ouvre la marche » (73%) devant Brice Hortefeux (70%) et Marine Le Pen (64%). Nicolas Sarkozy est au pied du podium (avec 63%), près de dix points devant la Première Secrétaire du Parti Socialiste, Martine Aubry (54%). On retrouve ensuite François Bayrou (52%). La capacité à agacer n’est donc pas l’apanage d’une seule force politique.

Jean-François Copé divise les Français (47% contre 45%) alors que Jean-Luc Mélenchon, seulement huitième du classement, obtient néanmoins une majorité de « oui, cette personnalité m’agace » (46% contre 35%, 19% déclarant ne pas le connaître). François Fillon (39%), Cécile Duflot (34%) et Dominique Strauss-Kahn (30%) sont sources d’agacement pour moins de 4 Français sur 10.

L’analyse de ces chiffres est bien entendu avant tout politique. Toutefois, on constate que Ségolène Royal divise jusqu’à son propre camp avec 53% des sympathisants de gauche et 42% des sympathisants socialistes qui se disent agacés, tout comme 95% des sympathisants de droite.

Notons qu’un peu plus de la moitié des sympathisants de droite se déclarent agacés par Marine Le Pen (56% contre 81% à Gauche).

Enfin, constatons que les jeunes montrent bien souvent un agacement moindre que leurs aînés (à l’exception des jugements portés à l’égard de Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen), sans que l’on puisse affirmer si cela traduit une moindre implication dans la sphère politique et/ou une moindre désillusion la concernant.

3. Dans le domaine du spectacle

Carla Bruni-Sarkozy arrive en première position dans la catégorie « Spectacle », bien qu’elle suscite moins d’irritation que son mari (52% contre 63%). Elle y devance deux figures du cinéma français : Alain Delon (47%) et Gérard Depardieu (46%).

Eric Cantona, qui a récemment occupé le devant de la scène médiatique avec son appel à retirer l’argent des comptes en banque afin de créer une « panique bancaire » (cf. sondage Harris Interactive du 7 décembre sur la réaction des Français aux propos d’Eric Cantona) est 4ème de ce classement (40%) devant les deux écrivains Frédéric Beigbeder (39%) et Michel Houellebecq (31%), moins controversé qu’il ne pourrait y paraître à la lecture des médias. Ce constat peut être appliqué à Stéphane Guillon qui n’apparait qu’en huitième position (28%), entre deux jeunes chanteurs : Christophe Maé (29%, mais 48% parmi les 18-24 ans) et Grégoire (18%, mais 37% parmi les 18-24 ans). Sophie Marceau bénéficie toujours de l’appréciation des Français, seuls 14% déclarant la trouver agaçante.

On observe d’importantes différences générationnelles, les plus jeunes (18-24 ans) se montrant plus agacés que la moyenne par les chanteurs Christophe Maé et Grégoire, les 25-34 ans par Carla Bruni-Sarkozy (61%), et les plus âgés (50 ans et plus) par Eric Cantona (46%), Frédéric Beigbeder (44%) et Michel Houellebecq (39%).

4. Dans le domaine de la télévision

Dans le domaine de la télévision, ce sont les animateurs masculins de divertissement qui se disputent les premières places : Benjamin Castaldi (61%), Arthur (60%) et Nikos Aliagas (55%).

Jean-Luc Delarue, pour le moment écarté des plateaux de télévision, apparait juste derrière (52%) ainsi que Thierry Ardisson (47%). Viennent ensuite les premières femmes, Laurence Ferrari (38%) et Daniela Lombroso (38%). Toutes les autres personnalités sont au niveau ou en-dessous de la barre des 20% : David Pujadas (20%), Michel Denisot (14%), Christophe Hondelatte (14%), Frédéric Lopez (9%) et Alessandra Sublet (9%).

Comme pour le sport, les hommes apparaissent en général plus agacés que les femmes, l’écart étant particulièrement net concernant Jean-Luc Delarue (64% contre 46%).

Notons également que les membres des catégories supérieures et les inactifs montrent des niveaux d’agacement plus importants que les catégories populaires concernant les personnalités du PAF.

5. Dans le domaine des couples

Dernière catégorie testée : celle des couples médiatiques. Seuls deux couples dépassent la moyenne, Bernard Henri-Lévy et Arielle Dombasle remportant la « palme » du couple le plus agaçant devant Johnny Hallyday et Laetitia Hallyday (respectivement 54% et 50%). Bernard Kouchner et Christine Ockrent complètent le podium (35%).

Autre ‘couple’ médiatique qui suscite l’agacement de près d’un tiers des Français (32%) : Eric Naulleau et Eric Zemmour. Ils devancent Jamel Debbouze et Mélissa Theuriau (29%), ainsi que loin derrière, Pierre Sled et Sophie Davant (12%), Jean Dujardin et Alexandra Lamy (10%), Guillaume Canet et Marion Cotillard (10%), Vincent Cassel et Monica Bellucci (10%) ou encore Johnny Depp et Vanessa Paradis (9%) et Yvan Attal et Charlotte Gainsbourg (8%).

Une nouvelle fois, les hommes semblent davantage agacés que les femmes par les différents couples testés, ainsi que les personnes âgées et les inactifs par rapport aux actifs.

 

En savoir plus :

Share