Les Français, le tabac et la cigarette électronique

Etude Harris Interactive pour Fontem Ventures

Paris, le 17 février 2015 – A la demande de Fontem Ventures, Harris Interactive a réalisé une enquête auprès des Français sur leur perception du tabac et de la cigarette électronique. La cigarette électronique suscite le débat : si certains défendent le vapotage et le présentent comme une alternative moins nocive que le tabac voire comme un substitut pour arrêter de fumer, d’autres se montrent plus réservés quant à l’usage de cigarettes électroniques. Comment l’usage de la cigarette électronique est-il perçu par les Français ? Perçoivent-ils cet usage comme moins nocif que le tabac ? Comme une moindre gêne ?

Que retenir de cette enquête ?

  • Le tabagisme actif est très nettement perçu comme nocif pour la santé. Invités à estimer le niveau de risque associé au fait de fumer du tabac sur une échelle de 0 à 10 (10 représentant le risque le plus élevé), les Français donnent très majoritairement une note supérieure à 5 (93%), avec une moyenne à 9,1. Ils se montrent en revanche plus mitigés quant à leur avis sur la cigarette électronique : 59% attribuent une note supérieure à 5 pour le risque sur la santé du vapotage et la note moyenne est de 6,3.
  • Sur le tabagisme et le vapotage passifs, les Français distinguent également tabac et cigarette électronique : la note de risque associée au tabac est de 7,8 contre 4,9 pour le vapotage passif.
  • 77% des Français se déclarent en outre dérangés par la fumée de tabac, une majorité estimant même qu’il s’agit d’une gêne très importante. En comparaison, ce sont 51% des répondants qui indiquent être dérangés lorsqu’une personne vapote à proximité dont 19% « beaucoup ».

En savoir plus :

Share

  • cigarette électronique
  • Fontem Ventures
  • tabac
  • vapotage