Les Français et l’orthodontie

Etude Harris Interactive pour la Fédération Française d’Orthodontie

Paris, le 4 juin 2015 – A la demande de la Fédération Française d’orthodontie (FFO), Harris Interactive a interrogé les Français sur leur perception actuelle de l’orthodontie. Quelle est la connaissance des Français des traitements orthodontiques ? Sont-ils bien informés sur le sujet ? Ont-ils le sentiment que cette pratique a évolué au cours des dernières années ? Quels bénéfices et inconvénients lui prêtent-ils ?

Que retenir de cette enquête ?

  • Plus d’1/3 des Français (35%) déclarent porter ou avoir porté un appareil orthodontique et près d’un Français sur deux (49%) est concerné indirectement par l’orthodontie, ayant un ou plusieurs enfant(s) ou un ou plusieurs frère(s)/sœur(s) qui portent ou ont porté un appareil orthodontique.
  • Spontanément, l’orthodontie est très largement associée aux soins dentaires et au perfectionnement de la dentition et du fonctionnement de la mâchoire. Certains soulignent néanmoins son coût élevé et son caractère parfois jugé plus esthétique que nécessaire.
  • Les Français identifient clairement les spécialistes en orthodontie et les chirurgiens-dentistes ayant une formation spécifique comme des professionnels capables de mettre en place un traitement orthodontique. Ils doutent en revanche, à juste titre, de la capacité des chirurgiens-dentistes dans ce domaine et n’identifient pas la capacité des stomatologues à mettre en œuvre des traitements orthodontiques.
  • Selon les Français, un traitement orthodontique permet principalement d’avoir des dents plus joliment alignées (97%), d’améliorer la mastication (82%) et de corriger un défaut de prononciation (67%). 59% pensent à tort que cela permet de soulager les douleurs dentaires. Cette perception des objectifs varient selon le fait d’avoir été ou d’être concerné ou non et en fonction du niveau de revenus.
  • Les Français ont plutôt une bonne connaissance des traitements orthodontiques : ils savent majoritairement qu’avec une bonne hygiène, un appareil orthodontique n’abime pas les dents, qu’il ne les déchausse pas et ne provoque pas de caries. Ils ont également conscience qu’on peut avoir recours à l’orthodontie à l’âge adulte. Cependant, 40% estiment à tort que les résultats d’un tel traitement durent éternellement.
  • Depuis 20 ans, les Français reconnaissent les progrès des traitements orthodontiques qu’ils jugent plus discrets, plus solides et moins douloureux. Toutefois, on note de nouveau que 61% adhèrent à l’affirmation erronée selon laquelle « la correction des dents, c’est pour la vie ».
  • Les principaux inconvénients identifiés par les Français du port d’un appareil orthodontique sont le prix (72% citent l’argument « cela coûter cher » comme un des trois principaux inconvénients), la longévité du traitement (53%) et sa contrainte (50%).
  • Le fait d’avoir soi-même porté un appareil dentaire ou d’avoir un proche concerné est en général corrélé avec une meilleure connaissance de cette pratique. Notons toutefois que ces personnes sont un peu plus nombreuses à penser que les effets du port d’un appareil dentaire sont permanents alors que cela n’est pas le cas.

En savoir plus :

Share

  • Fédération Française d’orthodontie
  • FFO
  • français
  • orthodontie