Les Français et les souvenirs liés à la photographie

Enquête Harris Interactive pour Cewe

Enquête réalisée en ligne les 4 et 5 avril 2022. Échantillon de 1 020 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

 

Paris, le 12 mai,

 

Comment les Français vivent-ils le fait d’être pris en photos ? Qu’est-ce que leurs photos disent d’eux ?

 

Télécharger le rapport

 

Que retenir de cette enquête ?

 

Des Français plus à l’aise derrière l’objectif que face à lui

Les Français pensent nettement plus souvent être la personne qui prend les photos (52%) que celle qui est photographiée (17%). Ce qui n’est pas pour leur déplaire, car ils préfèrent largement se placer derrière l’objectif (75%) plutôt que face à lui (25%). Et même, entre rechercher et fuir l’objectif, 70% choisissent plutôt la seconde option. Si les Français rechignent tant à se faire immortaliser, c’est notamment car leur apparence sur les clichés peut leur déplaire : ainsi, 58% d’entre eux déclarent ne pas être satisfaits – ou rarement – de l’image que leur renvoie les photos, et 47% indiquent ne pas se sentir naturels lorsqu’ils sont photographiés. Des complexes nettement plus forts chez les femmes, et qui s’accentuent avec l’âge, les plus jeunes se montrant généralement plus à l’aise face aux objectifs.

 

 

La photo, témoin d’un lien d’affection…

Peu à l’aise avec leur propre image, les Français préfèrent nettement les photos de groupe (80%) à celles où ils apparaissent seuls (20%). Une préférence qui n’est pas innocente, car la photo est en réalité fortement associée au lien social, et en particulier aux liens familiaux. Lorsqu’on demande aux Français de quoi sont faits leurs albums photos, les réponses mentionnent le plus souvent leurs proches : enfants, conjoint, autres membres de la famille, mais aussi amis et animaux de compagnie sont les plus souvent cités. Seule exception, les paysages, qui pour une majorité de Français figurent parmi les 3 éléments les plus récurrents de leur photothèque. Hommes et femmes n’ont pas toujours les mêmes photos : celles-ci rapportent plus souvent avoir des photos de leurs enfants, quant à eux, ils indiquent plus souvent avoir des clichés de leur moitié.

 

Quoiqu’il en soit, la plupart des Français (73%) indiquent avoir affiché des photos de leurs proches chez eux : le plus souvent dans leur salon, mais aussi parfois dans leur chambre ou dans leur cuisine. Aussi, 51% des Français indiquent avoir choisi une photo d’un proche comme fond d’écran sur leur smartphone.

 

 

… dont on manque toujours un peu

Quelle que soit la situation à immortaliser, les Français ont majoritairement le sentiment de prendre assez de photos. Mais ils sont nombreux à estiment qu’ils devraient en prendre davantage. C’est surtout lors des réunions familiales que certains Français ont le sentiment de ne pas en prendre assez (44%). S’ils estiment le plus souvent avoir assez de photos d’eux-mêmes dans différentes situations (lors de leurs vacances, lors d’événements particuliers, etc.), les Français regrettent souvent avoir trop peu de photos d’eux avec leurs parents (56%) ou avec les autres membres de leur famille (47%). De manière générale, le sentiment de manquer de photos souvenir est nettement plus marquée chez les femmes que chez les hommes, et étonnamment, plus fréquent chez les plus jeunes que chez les plus âgés.

 

Télécharger le rapport

 

Share

  • cewe
  • famille
  • photographie
  • photos
  • souvenirs