Les Français et les risques naturels

Enquête Harris Interactive pour Assurance Prévention

L’enquête a été menée en ligne du 24 au 30 septembre 2021 auprès d’un échantillon de 2 999 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliquées aux variables suivantes : sexe, âge, CSP, au sein de chaque région ; catégorie d’agglomération et région d’habitation détaillée au niveau national. 

 

Paris, le 25 octobre,

A l’occasion de la « Journée internationale pour la prévention des catastrophes » organisée par l’ONU, Assurance Prévention, association de la Fédération Française de l’Assurance, a sollicité Harris Interactive pour mener sa première enquête auprès des Français visant à mieux appréhender leur perception et leur anticipation des risques naturels 

 

Télécharger le rapport

 

Quels éléments retenir de cette enquête ?  

  • Interrogés sur ce que leur évoquent les risques naturels, les Français énumèrent
    spontanément les inondations, les tempêtes, les tremblements de terre, les incendies de forêt. 93 % des Français ont le sentiment que ces risques naturels sont importants dans le monde, 79 % au niveau national, 54 % au régional contre 44 % seulement pour leur zone d’habitation. La perception des risques diminue donc lorsqu’il s’agit de considérer son environnement immédiat. 
  • Pour une large majorité des Français, les risques naturels vont s’accentuer, et ce, quelle que soit l’échelle géographique : au niveau mondial (93 %) comme dans leur zone d’habitation (83 %). Mais ils sont beaucoup plus inquiets de leur impact dans le monde (74 % fortement inquiets) que pour leur région d’habitation (42 % fortement inquiets), qu’ils vivent et pratiquent au quotidien et pour laquelle les risques sont perçus comme moins nombreux aujourd’hui. 
  • Si 63 % des Français se déclarent plutôt bien informés sur les risques naturels en général, ils le sont moins sur les risques près de chez eux (53 %). Il existe des déficits de connaissance concernant les obligations personnelles ou encore les dispositifs préventifs. Ainsi : 61 % des Français se sentent mal informés sur les dispositifs disponibles pour se protéger ou protéger son logement en cas de risques naturels (par exemple, dispositifs anti-inondations, vêtements de protection, etc.). 
    Pour s’informer et être conseillés sur les risques naturels qui pourraient les concerner, plus des 2/3 des Français déclarent faire confiance avant tout à des acteurs de proximité : services d’intervention, proches, pouvoirs publics régionaux et locaux. 
  • La préparation personnelle des Français à affronter les risques naturels est relativement faible. Seuls 44 % se sont informés sur les risques naturels pouvant exister dans leur zone d’habitation (auprès de leur mairie par exemple) et seuls 43 % ont déjà discuté au sein de leur foyer des gestes à adopter en cas de risques naturels. De plus, quand un risque naturel survient, les Français ont un niveau de connaissance inégal quant à l’attitude à adopter. Ainsi, 80 % des Français disent qu’ils sauraient quoi faire lors d’une canicule, 73 % lors d’une vague de froid et 69 % face à un orage important. Mais ils se retrouvent bien plus démunis face à d’autres risques : 45 % ne sauraient pas réagir en cas d’inondation, 53 % en cas de feu de forêt, 56 % en cas de tempête ou 73 % en cas de submersion marine. 

 

Télécharger le rapport

Share

  • assurance prévention
  • catastrophe naturelle
  • onu
  • prévention
  • riques naturels