Les Français et l’élection à la présidence de l’UMP Sondage Harris Interactive pour 20 Minutes

Les Français et l’élection à la présidence de l’UMP

Sondage Harris Interactive pour 20 Minutes

Enquête réalisée en ligne du 20 au 22 septembre 2012. Echantillon de 1484 individus représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus, à partir de l’access panel Harris Interactive. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

Paris, le 24 septembre 2012 – A la demande de 20 Minutes, Harris Interactive a réalisé un sondage auprès des Français sur l’élection à la présidence de l’UMP qui va voir s’opposer l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy, François Fillon, et l’actuel secrétaire général du parti, Jean-François Copé : cet événement intéresse-t-il les Français ? Expriment-ils un souhait de victoire en faveur de l’un ou l’autre des candidats ? Leur potentielle élection est-elle perçue comme une chose positive par les Français et les sympathisants de l’UMP ? Est-elle interprétée comme une première étape en direction des primaires du parti et l’élection présidentielle de 2017 ?

 

Que retenir de cette enquête ?

 

  • La confrontation entre François Fillon et Jean-François Copé pour la présidence de l’UMP suscite aujourd’hui relativement peu l’intérêt des Français : seuls 26% d’entre eux se disent « beaucoup » ou « assez » intéressés par ce duel, cette proportion atteignant 66% parmi les sympathisants de l’UMP1.
  • Invités à indiquer une préférence de victoire, 45% désignent François Fillon pour seulement 13% Jean-François Copé, 41% déclarant ne voir élu ni l’un ni l’autre. Le rapport de forces « d’opinion » au sein des sympathisants de l’UMP est également très favorable à l’ancien Premier ministre, avec 71% s’exprimant en faveur de François Fillon contre 23% en faveur de Jean-François Copé.
  • En effet, l’accession de François Fillon à la tête de l’Union pour un Mouvement Populaire est davantage perçue comme une projection positive que celle de Jean-François Copé. 35% des Français et 69% des sympathisants de l’UMP considèrent ainsi que l’élection du député de la 2ème circonscription de Paris serait une bonne chose, ces proportions étant respectivement de 11% et 31% pour Jean-François Copé.
  • Enfin, dans l’un et l’autre des cas, la démarche est perçue comme un tremplin vers la Présidence de la République. 75% des Français estiment ainsi que la victoire de François Fillon constituerait certainement ou probablement une première étape vers sa candidature à l’élection présidentielle de 2017. 65% dressent le même constat dans l’hypothèse d’une victoire de Jean-François Copé. Même s’il est un peu moindre.

 

1Pour mémoire, invités à réagir à l’information selon laquelle Harlem Désir allait devenir le prochain premier secrétaire du Parti Socialiste, 26% des Français indiquaient être intéressés par cette donnée et 53% des sympathisants de la formation politique en question apportaient la même réponse.

En savoir plus :

La note détaillée

L’ensemble des résultats

Share