Les Français et le tweet de Valérie Trierweiler Sondage Harris Interactive pour VSD

Les Français et le tweet de Valérie Trierweiler

Sondage Harris Interactive pour VSD

Paris, le 20 juin 2012 – A la demande de VSD, Harris Interactive a réalisé un sondage sur la perception par les Français du tweet de Valérie Trierweiler qui a marqué la campagne d’entre-deux-tours des élections législatives, tweet dans lequel elle souhaitait « bon courage » au candidat PS dissident s’opposant à Ségolène Royal à La Rochelle. Cette enquête a été menée dans sa quasi-totalité avant l’annonce de la défaite de Ségolène Royal face à son adversaire Olivier Falorni. Il s’agissait de connaître la réaction des Français à ce tweet et plus largement de les interroger sur l’attitude qui convenait selon eux à la compagne du président de la République.

 

Que retenir de cette enquête ?

  • Une majorité de Français estime que Valérie Trierweiler a mal agi en envoyant un tweet de soutien à Olivier Falorni, adversaire de Ségolène Royal lors des élections législatives, et ce aussi bien vis-à-vis de son compagnon François Hollande (68%) que vis-à-vis de Ségolène Royal (62%).

20120619_BarChart

 

  • 63% des Français considèrent que Valérie Trierweiler, du fait de sa relation avec François Hollande, ne devait pas rédiger ce tweet, son statut de « Première Dame de France » nécessitant de la retenue.
  • Suite à cet épisode, les Français sont divisés sur leur souhait de voir Valérie Trierweiler continuer ou arrêter de s’exprimer via son compte Twitter. 48% font part de leur souhait de la voir poursuivre son activité sur son compte Twitter alors que 49% voudraient la voir arrêter.
  • Notons qu’à travers ce sondage, les sympathisants de Gauche jugent plus sévèrement l’attitude de Valérie Trierweiler que ne le font les sympathisants de Droite, de même que les femmes se montrent plus sévères que les hommes.

20120619_PieChart

 

En savoir plus:

Share