Les Français et la rentrée économique et sociale 2019

Enquête Harris Interactive pour La Lettre de l'Expansion

Enquête réalisée en ligne les 21 et 22 août 2019 auprès d’un échantillon de 985 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

 

En cette fin d’été 2019, le gouvernement entame la troisième rentrée politique du quinquennat. L’occasion pour La Lettre de l’Expansion et Harris Interactive d’étudier les attentes des Français en termes de mesures économiques et sociales ainsi que la confiance dont bénéficie le gouvernement pour les mener à bien.

 

Tout d’abord, les Français expriment de fortes attentes sur ces enjeux socioéconomiques, au premier rang desquels la réduction du chômage jugée prioritaire par 73% des Français et l’augmentation du pouvoir d’achat, une priorité pour 67% d’entre eux (et même 78% pour les sympathisants du Rassemblement National ; 74% pour ceux de la France Insoumise). Notons qu’il est davantage prioritaire à leurs yeux d’augmenter le pouvoir d’achat des Français en général que d’améliorer leur propre situation économique (67% contre 58%). Dans une moindre mesure, les Français estiment également majoritairement qu’il est prioritaire de réduire les inégalités sociales (57%), d’accroître la croissance (56%), de favoriser la transition énergétique (55%) et de réduire la dette publique (50%). Cependant, alors même que ces différentes actions sont jugées prioritaires, les Français se montrent pour le moins sceptiques quant à la capacité du gouvernement à les mettre en œuvre. Ainsi ils sont à peine 40% à lui accorder leur confiance pour mener une politique permettant d’accroître la croissance, réduire le chômage et favoriser la transition énergétique. Et moins de 30% lui font confiance pour augmenter le pouvoir d’achat, qu’il s’agisse du leur (27%) ou celui de leurs concitoyens en général (29%). Les Français s’estimant proches de La République en Marche font montre d’une confiance plus nette vis-à-vis de l’exécutif, alors que les critiques les plus vives proviennent quant à elles des sympathisants de la France Insoumise et plus encore du Rassemblement National.

 

Enfin, sujet clef de la rentrée, les Français attendent également des pouvoirs publics qu’ils mènent une bonne réforme des retraites (il s’agit d’une priorité pour 59% d’entre eux). Néanmoins, alors même que cette réforme n’est pas encore au cœur du débat public tel qu’il est perçu par les Français, seul un tiers d’entre eux indique faire confiance au gouvernement pour proposer et mettre en œuvre des mesures qui aillent dans le bon sens. Si ce dernier bénéfice du soutien important des sympathisants de La République en Marche (83%), il fait dès à présent face à une nette défiance à gauche comme à droite et à l’extrême-droite.

 

Télécharger le rapport

Share

  • attente des Français
  • chômage
  • gouvernement
  • inégalités sociales
  • La Lettre de l'Expansion
  • mesures économiques et sociales
  • pouvoir d’achat