Les Français et la fin de vie

Etude Harris Interactive pour M6

Paris, le 17 novembre 2014 – Dans le contexte de « l’affaire Vincent Lambert », Zone Interdite présente dans son émission du 16 novembre un reportage sur la fin de vie, « Droit de Mourir : l’enquête qui dérange », qui revient sur les débats autour de l’euthanasie. Dans ce cadre, M6 a souhaité réaliser avec Harris Interactive une enquête auprès des Français sur le sujet : ont-ils entendu parler de la loi Leonetti ? Ont-ils réfléchi à ce qu’il se passerait si eux-mêmes ou l’un de leurs proches était concerné ?

Que retenir de cette enquête ?

  • Plus de sept Français sur dix (73%) indiquent avoir entendu parler de la loi Leonetti sur la fin de vie mais seuls 32% déclarent voir précisément ce dont il s’agit. On remarque que les seniors se montrent davantage sensibilisés à cette législation, sa notoriété atteignant 81% parmi les personnes âgées de 50 à 64 ans et 86% parmi celles âgées de 65 ans et plus. Les catholiques pratiquants réguliers (85%) et les sympathisants de Droite (85%) indiquent également plus souvent en avoir entendu parler, ainsi que les catégories qui se déclarent généralement plus informées que la moyenne comme les hommes (78%), les catégories supérieures (81%) et les Franciliens (78%).
  • 69% des Français déclarent avoir réfléchi à ce qu’ils souhaiteraient que l’on fasse s’ils se retrouvaient dans un état de coma ou d’inconscience prolongé et que les médecins avaient la certitude que leur état ne pourrait évoluer. Pourtant, moins de trois sur dix (28%) affirment avoir fait des démarches pour faire connaitre leur volonté, que cela soit par exemple en en parlant avec leurs proches ou en l’écrivant. Sur cette dimension, on note à nouveau une différence en termes d’âge puisque les plus âgés indiquent plus souvent avoir réfléchi à la question (73% parmi les 65 ans et plus), sans pour autant entamer davantage de démarches pour faire connaitre leur volonté (seulement 25%, soit un peu moins que la moyenne des Français).
  • Si la situation devait se présenter pour l’un de leurs proches, les Français estiment tout aussi majoritairement (78%) qu’ils demanderaient plutôt l’arrêt des soins, et plus particulièrement parmi les seniors (81% des personnes âgées de 50 ans et plus), les personnes vivant en zone rurale (83%) et celles se déclarant proches du Parti socialiste (86%).

En savoir plus :

Share

  • euthanasie
  • fin de vie
  • français
  • loi Leonetti
  • m6
  • Vincent Lambert
  • Zone Interdite