Les enfants et l’éducation financière

Enquête Harris Interactive pour la Fédération bancaire française

Enquête réalisée par Harris Interactive en ligne du 8 au 15 mars 2019. Échantillon de 1 010 enfants âgés de 8 à 14 ans et représentatifs de cette population, après autorisation préalable d’au moins l’un de leurs parents. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : catégorie socioprofessionnelle et région des parents, ainsi que sexe et âge des enfants.

 

Télécharger le rapport

 

Pour la cinquième année consécutive, à l’occasion de la Semaine européenne de l’argent (25-29 mars 2019) la Fédération Bancaire Française organise l’opération « J’invite 1 banquier(e) dans ma classe » auprès de classes de CM1 et CM2. Afin d’accompagner le déploiement de ce dispositif, FBF a demandé à Harris Interactive d’interroger les jeunes Français concernant leur rapport à l’argent et aux achats.

 

Quels sont les grands enseignements de cette étude ?

 

  • 93% des enfants âgés de 8 à 14 ans parlent d’argent avec leurs parents. Ils évoquent également le sujet fréquemment avec leurs amis (76%) ou à l’école (73%), plus qu’avec leurs grands parents (63%). S’ils estiment, dans l’ensemble, qu’il est facile de gérer l’argent qu’ils ont à disposition (70%), la plupart des enfants ressentent lebesoin qu’on leur explique comment fonctionnent certains concepts et outils financiers, comme un budget (61%) et un compte bancaire (57%).

 

  • Les enfants obtiennent principalement leurs achats grâce à des« étrennes » données à une occasion spéciale (83%), davantage que l’argent de poche (47%) ou en échange d’un service rendu (31%). Lorsqu’ils reçoivent de l’argent, les enfants sont partagés entre le dépenser tout de suite (44%) ou le mettre de côté (54%).

 

  • 96% des enfants âgés de 8 à 14 ans déclarent avoir déjà effectué un achat avec leur argent, l’âge moyen du premier achat étant de 9 ans. En fonction de leur sexe et de leur âge, les enfants ne dépensent pas leur argent de la même façon.Les bonbons sont une valeur sûre pour tout le monde (37%), mais les garçons préfèrent les jeux vidéo (53%) quand les filles se tournent plus vers des vêtements ou des chaussures (40%), voire des livres (30%).

 

Ce qui influence le plus les envies des enfants reste les objets possédés par leurs amis (81%). Les publicités vues à la télévision influencent surtout les plus jeunes (75% parmi les 8-10 ans), tandis que les influenceurs (youtubers, sportifs, chanteurs, etc.) sont davantage scrutés par les plus âgés (60% parmi les 13-14 ans).

 

Télécharger le rapport

 

Share

  • Éducation financière
  • enfants
  • Fédération bancaire française