Législatives 2024 : Sondage Jour du Vote 1er tour – Le vote selon la proximité syndicale

Enquête Toluna Harris Interactive pour AEF info

Enquête réalisée en ligne le 30 juin 2024. Échantillon de 6 081 inscrits sur les listes électorales, issus d’un échantillon représentatif de 5 276 Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, région de l’interviewé(e) et vote aux élections antérieures.

 

Dans le cadre du 1er tour des élections législatives de 2024, l’institut Toluna Harris Interactive a réalisé ce dimanche 30 juin une enquête afin de comprendre et caractériser le vote des électeurs. Pour AEF info, Toluna Harris Interactive a analysé le vote au regard de la proximité syndicale.

 

Télécharger le rapport complet

 

Que retenir de cette enquête ?

 

  • Au premier tour des élections législatives, le Rassemblement national est arrivé en tête, avec plus d’un tiers des suffrages exprimés, devant le Nouveau Front populaire (alliance entre LFI, le PS, et les Ecologistes, un peu moins de 30% des voix) et Ensemble (un peu plus de 20% des voix). Si les personnes proches d’un syndicat n’échappent pas aux dynamiques nationales et s’expriment généralement pour l’une de ces trois forces, elles ne s’alignent pas totalement. Le plus souvent, chez les personnes proches d’un syndicat, c’est un candidat soutenu par le Nouveau Front populaire qui a emporté le plus de suffrages. Les candidats soutenus par le Rassemblement National ou par Ensemble se disputent la plupart du temps la deuxième place. La proximité avec un syndicat, c’est-à-dire, le plus souvent, avec un syndicat salarié, conduit ainsi à des comportements électoraux spécifiques dans le cadre de cette élection nationale (plus encore que cela n’était le cas lors des élections européennes).

 

  • Dans le détail, les personnes déclarant être proches de la CGT déclarent majoritairement avoir voté pour un candidat du Nouveau Front populaire (61%). C’est d’ailleurs parmi les proches de la CGT et les proches de la FSU (76%), que le NFP compte ses plus gros soutiens syndicaux. Les candidats soutenus par le Rassemblement National et Ensemble sont positionnés loin derrière, avec respectivement 17% et 9% des votes parmi les proches de la CGT.

 

  • Chez les Français proches de la CFDT et de Force Ouvrière, le Nouveau Front populaire arrive également en tête des votes, mais de manière bien moins marquée (respectivement 35% et 37% des votes). Chez les proches de la CFDT, Ensemble arrive en deuxième position des votes exprimés (29%) devant le Rassemblement National (17%). Le rapport des forces est inversé en ce qui concerne les personnes proches de Force Ouvrière, avec le Rassemblement National à la deuxième place (27%) et Ensemble à la troisième (16%).

 

  • Enfin, 30% personnes proches du MEDEF déclarent le plus souvent avoir voté pour un candidat soutenu par Ensemble. Le reste des votes est très partagé entre le Rassemblement National (19%), les Républicains (13%) ou un candidat divers droite (9%), certaines voix allant également vers le Nouveau Front populaire (13%).

 

Télécharger le rapport complet

Share

  • élections législatives
  • législatives 2024
  • politique
  • proximité syndicale