Le travail : découvrez l’avis des Européens et des Américains

Le travail : découvrez l’avis des Européens et des Américains

Une étude Harris Interactive pour France 24 et l’International Herald Tribune

Dans le cadre de l’émission hebdomadaire « Le Talk de Paris » diffusée sur France 24 le vendredi 5 octobre 2007 et pour l’International Herald Tribune publié le 5 octobre 2007, Harris Interactive a souhaité connaître l’opinion des citoyens de 6 pays (5 pays européens ainsi que les USA) sur le travail.

Enquête réalisée en ligne auprès d’un échantillon de 6473 adultes, dont 5461 (âgés de 16 à 64 ans) en France, Allemagne, Grande Bretagne, Espagne et aux États-Unis, et 1012 (âgés de 18 ans à 64 ans) en Italie : France 1122 ; Allemagne 1106 ; Grande Bretagne 1104 ; Italie 1012 ; Espagne 1068 et USA 1061.

Les principales questions de ce sondage ont été posées aux répondants exerçant une activité professionnelle à temps plein ou partiel.

1. La satisfaction au travail

Américains et Européens sont globalement satisfaits de leur emploi. Certains écarts sont malgré tout à constater parmi les pays Européens.

Avec 83% de satisfaits, les Espagnols apparaissent comme les plus épanouis dans leur travail suivis de près par les Américains : 80% et les Français : 80%. Légèrement moins satisfaits, les Allemands : 73% et les Britanniques : 72% devancent les Italiens qui ne se déclarent satisfaits qu’à 67%.

Notons aussi que les Américains sont nombreux à être « très satisfaits » (42%) tandis que les Européenne se déclarent généralement « plutôt satisfaits » (Espagne : 57%, France : 53%, Italie : 52%, Allemagne 41%, Grande Bretagne : 40%).

Les insatisfaits évoquent des raisons différentes selon les pays pour ne pas avoir changé de travail.

41 % des Américains insatisfaits sont actuellement à la recherche d’un nouveau travail. En Europe, c’est beaucoup moins le cas. Les répondants souhaitent ne pas changer pour préserver la sécurité que leur procure leur emploi actuel (Français : 33 % et Italiens 30 %) ou encore déclarent avoir peur de se retrouver sur le marché du travail (Espagnols : 27 %)

Les Américains s’estiment mieux payés que les Européens.

En Europe, près de la moitié des salariés s’estiment mal payés !

63% des Américains interrogés s’estiment bien payés, proportion qui n’est égalée par aucun des pays Européens de l’enquête.

En Europe, ce sont les Britanniques (52%), les Allemands (51%) et les Espagnols (50%) qui sont les plus « satisfaits » de leur salaire. Les Italiens et les Français se considèrent majoritairement comme mal payés, France : 54%, Italie : 50%.

2. Des divergences de motivation au travail selon les pays

L’intérêt du travail, puis le salaire sont globalement les deux facteurs clés de motivation au travail pour l’ensemble des salariés interrogés.

Les Espagnols et les Américains donnent cependant moins d’importance à l’intérêt du travail. En valeur relative, les Espagnols sont plus nombreux à citer les « collègues » et les Américains les « avantages sociaux ».

Travailler plus et gagner plus : une forte attente en Italie.

L’idée de « travailler plus et gagner plus » semble séduire de nombreux salariés, notamment en Italie (50 %), en France (43 %), et aux États-Unis (43%). La proposition inverse (travailler moins et gagner moins) est logiquement massivement rejetée même si 11 % des Espagnols le souhaiteraient.

Un intérêt très prononcé pour le travail à domicile.

62% des Italiens aimeraient travailler à domicile à plein temps si leur employeur leur proposait cette option. 50% des Espagnols, 49% des Américains et 47% des Français partagent cette position. Ils sont moins nombreux en Allemagne (36%) et en Grande Bretagne (31%) à être du même avis, plus par impossibilité que par manque d’intérêt.

Les Britanniques (45%) et les Américains (42%) sont nombreux à estimer ne pas profiter de suffisamment de jours de vacances contrairement aux Français, aux Allemands et aux Italiens : 74% des Français, 71% des Allemands et 66 % des Italiens considèrent suffisant leur nombre de jours de congés.

3. Les rapports des salariés avec leur direction

Les Américains apprécient massivement (65%) leur patron (supérieur hiérarchique). Pour autant, très peu d’Européens ont un problème avec leur patron : ils sont globalement appréciés par une majorité de salarié (France : 52 %, Allemagne : 47 %, Grande Bretagne : 56 %, Italie : 48 %). L’Espagne fait figure d’exception, où les salariés sont très nombreux à être « indifférents » à leur patron (38%).

Entre un quart et un tiers des salariés interrogés s’estiment avoir déjà été victimes d’une forme de harcèlement de la part de leur supérieur.

C’est en Italie que le problème est le plus sensible, avec 37 % contre 22 % aux États-Unis et 23 % en France.

Le harcèlement au travail se manifeste sous des formes très diverses : le dénigrement du travail effectué devant des collègues et le travail au-delà des horaires légaux sans compensation financière sont les deux cas les plus fréquemment cités.

Si globalement les populations des pays interrogés considèrent majoritairement qu’il faudrait limiter les indemnités de départ des grands patrons dans le secteur privé, la France et l’Allemagne se prononcent plus clairement en faveur de cette position.

71% des Français et 68% des Allemands souhaiteraient voir limitées les indemnités des départs des grands patrons par le gouvernement. 58% des Italiens, 52% des Britanniques, 51% des Espagnols et 50% des Américains partagent cette opinion.

En outre, 12 % des Français souhaitent même interdire complètement ces indemnités (de 1 à 5 % partagent cette opinion dans les autres pays).

Dans tous les pays de l’enquête, seule une minorité de salariés considèrent que les syndicats jouent un rôle important.

Les Allemands sont 29% à déclarer que les syndicats jouent un rôle important dans leur vie professionnelle. 23% des Espagnols et 20% des Français sont du même avis. Enfin, seuls 18% des Britanniques, 16% des Américains et 15% des Italiens partagent cette opinion.

Le constat est très net : de 45 à 63 % des sondés déclarent même que les syndicats ne sont « pas important du tout ».

En savoir plus :

Le sondage complet

 

Sur www.france24.com : émission présentée Ulysse Gosset dans « Le Talk de Paris ».

Sur www.iht.com : le site Internet de l’International Herald Tribune

 

 

Share

  • Allemagne
  • Américains
  • Espagne
  • États-Unis
  • Européens
  • français
  • France
  • Grande Bretagne
  • INTERNATIONAL HERALD TRIBUNE
  • Italie
  • Le Talk de Paris
  • salariés
  • travail