Le regard des Français sur l’intervention militaire française au Mali

Le regard des Français sur l’intervention militaire française au Mali

Etude Harris Interactive pour 20 Minutes

Enquête réalisée en ligne les 14 et 15 janvier 2013. Échantillon de 1000 individus représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus, à partir de l’access panel Harris Interactive. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

Paris, le 16 janvier 2013 – A la demande de 20 Minutes, Harris Interactive a réalisé un sondage auprès des Français suite à l’engagement de la France au Mali, afin d’appréhender leur perception de cette intervention militaire de la France : les Français se montrent-ils favorables ou opposés à une telle intervention ? Quels en sont, selon eux, les principaux motifs et quelles pourraient en être les conséquences ? Enfin, combien de temps pourrait durer, selon eux, cette intervention militaire ?

 

Que retenir de cette enquête ?

 

  • Près de deux Français sur trois indiquent être favorables à l’intervention militaire de la France au Mali (63%), dont un quart s’y déclarant tout à fait favorable, et ce tant parmi les sympathisants de Gauche que ceux de Droite. A l’inverse, un tiers des Français, 33%, font part de leur opposition à cette intervention.

 

graph_20minutes_16012013

 

  • Les motivations de l’intervention militaire de la France au Mali apparaissent multiples aux yeux des Français. « Empêcher que le Mali ne devienne un état sous contrôle des islamistes » et « lutter contre le terrorisme » en sont malgré tout les deux plus importantes, soulignées par plus de huit Français sur dix. Cette intervention apparaît également motivée par la « protection des ressortissants français » dans ce pays (78%), par la « préservation de la stabilité de la région » (77%) et enfin par la « protection des approvisionnements Français en uranium qui proviennent principalement du Niger », pays voisin du Mali (70%). En ceci, on observe que les principaux arguments déployés par François Hollande sont entendus – et restitués – par les Français.
  • Alors que la France vient tout juste de s’engager au Mali, les Français ont majoritairement le sentiment que cette intervention durera quelques mois (64%), 14% considérant qu’elle ne durera que quelques semaines et 19% quelques années.
  • Si les Français indiquent majoritairement être favorables à l’intervention miliaire française au Mali, ils n’en perçoivent pas moins des conséquences négatives potentielles, notamment en termes de menaces terroristes sur les intérêts Français à l’étranger et sur les otages français détenus par les islamistes. En effet, plus de huit Français sur dix estiment que cette intervention pourrait entraîner des « actes terroristes envers les Français de l’étranger » et la « mort des otages français », dont près d’un quart qui considère même cela comme très probable. Plus de 70% soulignent aussi une possible menace terroriste en France suite à cet engagement Français, quand 55% y voient également un risque d’enlisement de l’armée Française au Mali.

 

En savoir plus :

La note détaillée

L’ensemble des résultats

Share

  • 20 minutes
  • intervention
  • mali
  • sympathisants de Gauche