Le regard des Français sur les grands enjeux géopolitiques actuels et futurs

Le regard des Français sur les grands enjeux géopolitiques actuels et futurs

Sondage Harris Interactive pour Grenoble Ecole Management

Enquête réalisée en ligne du 27 au 28 mars 2013 Echantillon de 1230 individus représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus, à partir de l’acces panel d’Harris Interactive. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région d’habitation.

Paris, le 4 avril 2013 – Dans le cadre de la cinquième édition du Festival de Géopolitique qu’elle organise à Grenoble du 4 au 7 avril 2013, Grenoble Ecole Management a souhaité interroger les Français sur les grands enjeux géopolitiques actuels et à venir.

Harris Interactive a alors réalisé une enquête auprès d’un échantillon représentatif de Français afin de les interroger sur leurs perceptions de la mondialisation, des grands enjeux géopolitiques mondiaux et du rapport de force politique entre les pays sur la scène internationale.

 

Que retenir de cette enquête ?

 

La mondialisation ressort comme avant tout associée au chômage

  • Amenés à évoquer spontanément les mots et les idées qui leur viennent à l’esprit lorsqu’ils pensent à la mondialisation, les Français citent avant tout le mot « chômage », faisant alors de ce mot celui le plus cité. Si la mondialisation semble donc perçue avant tout comme une menace par les Français (« concurrence », « délocalisations », « pertes », « pauvreté », « exploitation »), elle transparaît également comme pouvant être une opportunité («ouverture », « échanges »).
  • Soulignons que la mondialisation ressort principalement sous un angle économique dans les évocations spontanées des Français, notamment au travers des mots « économie », « commerce », « marchés », « profits », « argent » ou encore « capitalisme ».

 

Si globalement, les enjeux géopolitiques d’aujourd’hui seront les enjeux de ces prochaines années pour les Français…

  • Interrogés sur le caractère prioritaire de grands sujets géopolitiques, aujourd’hui dans le monde et au cours des prochaines années, les Français – et ce aussi bien aujourd’hui que pour les années à venir – parlent de « l’accès à l’alimentation et à l’eau potable », « du maintien de la paix » et de « la lutte contre le terrorisme ».
  • Soulignons que les sujets économiques, tels que « le développement économique » et « la lutte contre les paradis fiscaux », en dépit d’un contexte de crise existant depuis plusieurs années, n’atteignent pas le haut du classement.
  • Dans l’ensemble les Français ont globalement tendance à leur accorder des degrés de priorité relativement similaires sinon moindres dans les années à venir par rapport à aujourd’hui, excepté en ce qui concerne « l’accès aux ressources énergétiques », dont le niveau de priorité progresse pour l’avenir.

 

…les pays ayant le plus de poids politique sur la scène internationale au cours des prochaines années ne seront pas tout à fait les mêmes qu’aujourd’hui

  • Interrogés sur les trois pays ayant aujourd’hui le plus de poids politique sur la scène internationale, les Français placent les Etats-Unis en tête du classement, à hauteur de 88%, devant la Chine (66%), et l’Allemagne (45%).
  • Dans 20 ans, les pays qui auront le plus de poids politique sur la scène internationale ne seront pas les mêmes selon les Français, qui reconnaissent alors le poids grandissant des pays asiatiques et des BRIC.
  • La Chine arrive alors en tête (77%), devant les Etats-Unis qui demeurent dans le haut du classement (65%), et l’Inde (33%). Notons l’émergence, pour les Français, d’un acteur dont on ne parlait pas jusqu’à présent : le Qatar.

 

En savoir plus :

La note détaillée

L’ensemble des résultats

Share