Le regard des Français sur les fournisseurs d’accès à Internet et le financement des infrastructures de réseaux

Enquête Harris Interactive pour Mouvement Européen

Enquête réalisée par Toluna Harris Interactive en ligne du 12 au 14 octobre 2022 auprès d’un échantillon de 1 015 personnes, représentatif des internautes français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, région et taille d’agglomération de l’interviewé(e).

 

Paris, le 2 décembre,

 

Dans un contexte où le numérique occupe une place de plus en plus importante dans le quotidien des Français, Toluna Harris Interactive a interrogé pour le Mouvement Européen France un échantillon représentatif des internautes français, sur le sujet des fournisseurs d’accès à Internet et le financement des infrastructures de réseaux. Quel regard portent les Français sur les fournisseurs d’accès à Internet ? Quels acteurs devraient avoir la charge du financement des infrastructures de télécommunications ?

 

Télécharger le rapport complet

 

Que retenir de cette enquête ?

 

Un accès à Internet indispensable pour les Français

  • Alors que l’usage d’Internet s’est fortement répandu depuis plusieurs années, la quasi-totalité des Français déclarent que l’accès à Internet leur est devenu indispensable aujourd’hui (94%), dont 6 sur 10 qui indiquent que cela leur est même tout à fait indispensable. Le numérique constituant un sujet important pour les Français, le déploiement de l’accès à Internet dans les « zones blanches » (76%) ainsi que le développement de l’accès au numérique pour les personnes qui ne savent pas l’utiliser (59%) apparaissent comme les sujets sur le numérique les plus prioritaires pour les Français dans les années à venir, suivis par le développement de l’accès Internet à la fibre et le développement du numérique dans les écoles.

 

  • De manière assez nette, les Français considèrent que les opérateurs de télécommunications devraient être les principaux acteurs en charge du déploiement des réseaux de télécommunications (54%), devant l’Etat (19%). Les Français accordent d’ailleurs davantage cette responsabilité aux acteurs privés que publics (66% contre 33%). Désignés comme principaux responsables du déploiement des réseaux de télécommunications, les opérateurs sont également perçus comme les acteurs devant le plus participer financièrement à leur déploiement (94% dont 73% « en grande partie »), là encore devant l’Etat (84%) et les grandes entreprises du numérique (83%). Un rôle prépondérant décerné par les Français qui se traduit par la confiance dont bénéficient les opérateurs de télécommunications pour assurer cette mission : 8 Français sur 10 déclarent avoir confiance dans les opérateurs de télécommunication pour déployer un réseau de télécommunications de dernière génération de qualité.

 

Des hausses de prix difficiles à accepter pour les Français en cas d’évolutions dans les règles d’utilisation et de financement des infrastructures de réseaux 

  • Que se passerait-il si les fournisseurs d’accès à Internet envisageaient d’accorder des priorités d’accès au réseau à certaines entreprises en échange du financement des réseaux de télécommunications ? Un peu plus de la moitié des Français seraient favorables à ce que les fournisseurs d’accès à Internet donnent un accès prioritaire à leurs réseaux aux fournisseurs de contenu qui accepteraient de financer les infrastructures de réseau (57%). Une opinion davantage partagée parmi les populations les plus familiarisées avec le numérique que sont les jeunes (68%), les cadres et professions libérales (64%) ainsi que les abonnés à une plateforme de streaming vidéo (64%) ou musical (67%).

 

  • Alors que la consommation de réseaux sociaux ou de plateformes de streaming ne concerne pas l’ensemble des Français, 2/3 des Français ne seraient intéressés par un abonnement Internet qui ne comprenne pas certains des services de streaming les plus consommateurs de données, qu’en échange d’une réduction conséquente (de l’ordre de 30% au moins) par rapport à un abonnement classique (65%). Un intérêt d’autant plus marqué auprès des populations utilisant ce type de plateforme.

 

  • En revanche, lorsqu’il s’agit d’augmenter le prix de leur abonnement pour une offre haut-débit donnant un accès plus rapide à leur service de streaming, les usagers de ces différentes plateformes se montrent moins enthousiastes : de manière générale les Français déclarent qu’ils ne seraient pas prêts à payer plus cher leur abonnement Internet pour une offre haut-débit donnant un accès plus rapide à leurs services favoris (plateformes de streaming, réseaux sociaux…). Une hausse du tarif de l’abonnement Internet d’autant plus difficile à interpréter pour les services actuellement gratuits : seuls 19% des Français seraient prêts à accepter une hausse pour bénéficier d’un accès plus rapide à YouTube.

 

  • Concernant les services de streaming en particulier, la proposition d’une hausse du prix de l’abonnement afin de financer les infrastructures de réseaux et de maintenir la même qualité de service est rejetée par plus de la moitié des Français étant abonnés à ce type de service, y compris si cette hausse était de 10% maximum.

 

Les Français se montrent majoritairement satisfaits de leur fournisseur d’accès à Internet et de leur réseau

  • Dans cette étude nous interrogions également les Français sur leur satisfaction envers leur fournisseur d’accès à Internet et l’accès au haut-débit. Les Français se déclarent très majoritairement satisfaits de leur fournisseur d’accès à Internet, que ce soit sur leur mobile ou sur leur ordinateur (respectivement 89% et 86% de satisfait) et partagent le même avis à propos de la qualité de leur accès à Internet (87% déclarent avoir un bon accès à Internet depuis leur téléphone ; 85% depuis leur domicile).

 

  • Bien que globalement satisfaits de ces éléments, un peu moins de la moitié des Français déclarent avoir déjà rencontré un problème avec leur opérateur au cours des six derniers mois (48%). Ces difficultés étant principalement un débit lent ou instable (21%), une connexion wifi faible ou mauvaise (19%), une rupture ponctuelle du réseau (18%) ou encore une défaillance technique (14%). On note d’ailleurs que les Français équipés à la fois d’un smartphone et d’un ordinateur (fixe ou portable) indiquent principalement accéder à Internet principalement depuis leur domicile (60%), soulignant l’importance de l’accès à un bon réseau domestique, même pour les Français les plus « accros » à leur smartphone. Ainsi, 3 Français sur 4 déclarent qu’ils seraient susceptibles de changer de fournisseur d’accès à Internet pour un meilleur prix, mais plus de 6 Français sur 10 pourraient également en changer s’ils pouvaient bénéficier d’une meilleure connexion et d’une meilleure qualité de service client.

 

  • 6 Français sur 10 déclarent être connectés à la fibre optique aujourd’hui et 23% l’envisagent à l’avenir. Ils s’en font également une idée très positive : plus de 8 Français sur 10 estiment qu’elle permet une meilleure qualité de connexion, qu’elle est plus stable que l’ADSL, et qu’elle est tout simplement indispensable. Notons cependant qu’une part non négligeable de Français considère que la fibre optique n’est accessible que dans les grandes villes (52%) et que l’abonnement Internet est plus cher que l’ADSL lorsqu’on est connecté à la fibre (68%).

 

  • Une perception erronée qui diffère néanmoins selon son niveau de connexion à cette technologie. Les Français n’étant pas connectés à la fibre optique estiment ainsi davantage que la connexion à la fibre implique un prix de l’abonnement Internet plus élevé (75% contre 66% pour l’ensemble des Français). Ceux qui ne sont pas connectés et qui n’envisagent pas de le faire à l’avenir mettent également moins en avant les aspects positifs de cette technologie de manière générale.

 

  • Une fois raccordés à la fibre optique cependant, peu de Français souhaiteraient revenir en arrière : 91% des personnes dont le logement est raccordé à la fibre optique s’en déclarent satisfaits, dont près de la moitié (47%) se disent même très satisfaits.

 

Télécharger le rapport complet

 

Share

  • accès à Internet
  • Harris Interactive
  • Réseau
  • Toluna
  • WIFI