Le regard des Français sur le droit de vote des résidents étrangers aux élections locales – Edition 2021

Enquête Harris Interactive pour "La Lettre de la Citoyenneté" et "J'y suis, j'y vote"

Enquête réalisée par téléphone du 20 au 24 mai 2021. Échantillon de 1 009 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

 

Paris, le 4 juin,

 

Depuis plus de vingt ans, La Lettre de la Citoyenneté publie une enquête barométrique pour suivre dans le temps le regard des Français concernant le droit de vote des étrangers résidant en France pour les élections locales et européennes. En partenariat avec le collectif « J’y suis, j’y vote », la dernière vague, réalisée en mai 2021 (un mois avant les élections régionales), s’inscrivait dans un contexte où l’immigration ne paraissait pas faire la une de l’actualité, la crise sanitaire occupant toujours le devant de la scène médiatique. Bien que l’arrivée de plusieurs milliers de migrants clandestins dans l’enclave espagnole de Ceuta ait pu remettre la question migratoire au cœur de certains débats, l’actualité de ces dernières semaines s’articulait particulièrement autour des stratégies du gouvernement en termes de vaccination et de déconfinement.

 

À l’image d’une mesure de 2013, cette vague 2021 présentait la particularité de tester l’adhésion au principe d’un droit de vote des étrangers à toutes les élections locales (et non seulement l’élargissement aux extra-communautaires du droit de vote aux élections municipales et européennes, comme cela était le cas les années précédentes).

 

Télécharger le rapport

 

Que retenir de cette enquête ?

 

  • 67% des Français se déclarent en faveur du droit de vote des étrangers à toutes les élections locales.

 

  • Ce chiffre représente une hausse importante (+13 points) par rapport à la dernière mesure réalisée en 2013.

 

  • Dans le détail, le soutien au droit de vote des résidents étrangers aux élections locales progresse par rapport à 2013 au sein de toutes les catégories de population, particulièrement parmi les catégories aisées et les 25-34 ans. Les sympathisants de gauche, chez lesquels on constate également une hausse importante de l’approbation du droit de vote des étrangers aux élections locales, s’affirment toujours comme les catégories de populations qui se déclarent les plus favorables à cette proposition.

 

  • A l’inverse, les sympathisants du Rassemblement National se montrent moins nombreux qu’il y a huit ans à se prononcer en faveur du droit de vote des étrangers à toutes les élections locales (17%, -12 points par rapport à 2013).

 

Télécharger le rapport

 

Share

  • droit de vote
  • élections locales
  • étrangers
  • J'y Suis / J'y vote
  • La lettre de la Citoyenneté