Le regard des Français sur la précarité et l’exclusion Etude Harris Interactive pour la FNARS

Le regard des Français sur la précarité et l’exclusion

Etude Harris Interactive pour la FNARS

Enquête réalisée par Internet du 06 au 09 janvier 2012. Échantillon de 1602 individus représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus, à partir de l’access panel Harris Interactive. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

Paris, le 13 janvier 2012 – A la demande de la FNARS, Harris Interactive a réalisé un sondage portant sur la perception par les Français de la précarité et de l’exclusion et de l’action politique sur cette thématique. Alors que l’année 2012 débute dans un contexte économique particulièrement morose1, il s’agissait d’interroger le regard des Français concernant des formes extrêmes de difficultés économiques que peuvent rencontrer les individus : la précarité et l’exclusion. Cette enquête visait donc à identifier le regard porté par les Français sur ce sujet, non seulement en ce qui concerne leur situation personnelle et celle de leurs proches, mais également pour définir la place attribuée à cette thématique dans la campagne présidentielle, et pour tester une piste d’amélioration dans l’élaboration des politiques sociales à ce sujet.

 

Que retenir de cette enquête ?

 

  • Plus de quatre Français sur dix (41%) déclarent avoir été confrontés à une situation de précarité au cours des trois dernières années, que ce soit pour eux-mêmes (20%), et/ou pour un proche (34%) ;
  • Une majorité des Français juge insuffisante la place accordée à la lutte contre l’exclusion et la précarité dans le programme des candidats pour l’élection présidentielle de 2012 : 77% pensent qu’il ne s’agit pas d’une priorité actuelle des programmes, quand 85% pensent que cela devrait pourtant l’être ;
  • L’idée d’associer les personnes en situation de précarité à l’élaboration des politiques sociales qui les concernent est jugée positivement par sept Français sur dix, et suscite une adhésion particulièrement forte auprès des personnes déclarant avoir été récemment en situation de précarité (82%).

1 Selon notre sondage Harris Interactive pour RTL, réalisé en ligne du 26 au 29 décembre 2011 auprès d’un échantillon national représentatif, seuls 44% des Français se déclarent optimistes pour eux et pour leurs proches lorsqu’ils envisagent l’année 2012, soit 9 points de moins que l’année dernière.

 

En savoir plus :

Share