Le regard des Français sur la naissance de l’enfant de Kate et William

Le regard des Français sur la naissance de l’enfant de Kate et William

Etude Harris Interactive pour M6 Info by MSN

Enquête réalisée en ligne du 15 au 19 février 2013. Echantillon de 1002 femmes représentatives des françaises âgées de 18 ans et plus, à partir de l’access panel Harris Interactive. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

Paris, le 22 juillet 2013 – A la demande de M6InfobyMSN, Harris Interactive a réalisé une enquête interrogeant les Français sur la naissance de l’enfant du couple princier britannique, constitué du duc de Cambridge William et de sa femme Kate. Il s’agissait de comprendre le regard porté par les Français sur cet événement : ont-ils le sentiment qu’il s’agit d’un événement important seulement pour la famille royale, ou plus largement pour les Britanniques? Envient-ils la vie menée par Kate et William, notamment au regard de l’exposition permanente de la vie privée du couple ?

 

Les principaux enseignements de cette enquête :

 

  • Invités à décrire avec leurs propres mots le regard qu’ils portent sur cette naissance prochaine de l’enfant du couple princier, les Français ne semblent pas accorder spontanément une quelconque importance à cet événement : ils sont ainsi nombreux à se déclarer « indifférents », à indiquer qu’ils n’en pensent « rien du tout » et qu’il s’agit d’une « naissance comme un autre ». Néanmoins, certains soulignent le divertissement que peut constituer l’agitation traditionnelle des « Anglais » autour de cet événement.
  • Interrogés plus directement sur l’importance de cet événement à différents niveaux, les Français jugent quasi unanimement que la naissance de l’enfant du couple princier constitue un événement important non seulement pour les membres de la famille royale (92% jugent cela important pour eux), mais également pour les Britanniques en général (85%). Logiquement, cette naissance acquiert une importance plus prononcée pour la famille royale, 68% des Français jugeant même que l’événement est « très important » pour les membres de la Couronne britannique (contre 36% jugeant cela « très important » pour les Britanniques en général). En revanche, les personnes interrogées ne jugent pas cet événement important pour les Français en général (88% « pas important »), ni pour eux-mêmes (88%). Toutefois, les personnes interrogées semblent penser que leurs compatriotes y accordent une importance légèrement plus importante qu’elles-mêmes : 67% des Français déclarent que cela n’est « pas du tout important » pour eux-mêmes, pour seulement 45% que cela n’est « pas du tout important » pour les Français en général.

graph_m6msn_19072013

  • Enfin, une très large majorité des Français semble ne pas envier la vie de Kate et William : seuls 21% des personnes interrogées pensent qu’elles seraient heureuses d’avoir une vie comparable à celle du couple princier, c’est-à-dire être membre d’une famille royale dans un grand pays occidental. A l’inverse, trois Français sur quatre (76%) estiment qu’ils ne seraient pas heureux dans cette situation. Qui plus est, 44% des personnes interrogées vont même jusqu’à dire qu’elles ne seraient « certainement pas » heureuses dans cette situation, signe que ce sentiment relève de la certitude pour plus de quatre Français sur dix. Ce rejet s’explique sans doute par la médiatisation forte, actuellement exacerbée, de la vie privée du couple princier : en dépit du luxe et du prestige qu’offre cette situation, les Français estiment probablement qu’une vie aussi médiatisée peut difficilement être heureuse. Néanmoins, les personnes disposant des plus bas revenus, pour qui les questions financières constituent un critère personnel prégnant, sont un peu plus nombreuses que la moyenne à estimer qu’elles seraient heureuses dans cette situation (29%), quand les personnes âgées se montrent particulièrement convaincues du contraire (85% pensent qu’elles ne seraient pas heureuses).

 

En savoir plus :

Le communiqué de presse

L’ensemble des résultats

Share