Le regard des Français sur la campagne présidentielle américaine et leur souhait de victoire Etude Harris Interactive pour Marianne

Le regard des Français sur la campagne présidentielle américaine et leur souhait de victoire

Etude Harris Interactive pour Marianne

Enquête réalisée en ligne du 3 au 5 octobre 2012. Echantillon de 1526 individus représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus, à partir de l’access panel Harris Interactive. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

Paris, le 15 octobre 2012 – A la demande de Marianne, Harris Interactive a réalisé une enquête auprès des Français sur l’élection présidentielle américaine : cet événement politique outre-Atlantique intéresse-t-il les Français ? Qui souhaitent-ils voir à la tête des Etats-Unis ? Et comment justifient-ils leur choix ? Cette enquête a été réalisée pour partie avant et pour partie après le premier débat télévisé qui a opposé Barack Obama et Mitt Romney.

 

Que retenir de cette enquête ?

 

  • L’intérêt des Français pour l’élection présidentielle américaine est aujourd’hui assez limité : en effet, seuls 34% se déclarent beaucoup ou assez intéressés par cet événement, contre 42% qui sont seulement un peu intéressés et 24% pas du tout.
  • Les Français souhaitent très majoritairement (88%) la victoire du candidat démocrate Barack Obama, qu’ils soient proches d’un parti de Gauche (98%) ou de Droite (80%).

graph_marianne_12102012

  • Ils justifient ce souhait de victoire de Barack Obama d’abord par une proximité plus grande avec ses valeurs (60%) puis par le sentiment qu’il est compétent (36%). Notons que si tous, quelle que soit leur proximité politique, indiquent souhaiter la victoire de l’actuel Président américain, les sympathisants de Gauche font davantage référence à ses valeurs et à son appartenance au parti démocrate, tandis que les sympathisants de Droite évoquent davantage que la moyenne sa compétence et sa capacité à trouver des solutions à la crise financière.

En savoir plus :

Le communiqué de presse

L’ensemble des résultats

 

Share