Le jugement à l’égard d’une chambre d’hôtel réservée par Internet

Quelle proportion de personnes a déjà été déçue en arrivant dans une chambre d’hôtel réservée par Internet ?

Enquête réalisée en ligne du 03 au 05 mai 2016. Échantillon de 1 019 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

Depuis 2012, les nuitées des touristes résidant en France dans les hôtels ont tendance à baisser, l’hôtellerie française étant sans doute concurrencée par d’autres destinations et d’autres modes d’hébergement. Selon l’INSEE [voir chiffres], la fréquentation des hôtels a ainsi baissé de 1,3% en France entre le quatrième trimestre 2015 et le quatrième trimestre 2014, après pourtant trois trimestres où les chiffres semblaient être repartis à la hausse.

 

À la demande de MyRoomIn, plateforme de réservation en ligne de chambres d’hôtels à Paris qui propose aux utilisateurs de choisir la chambre précise dans laquelle ils vont séjourner plutôt qu’une catégorie de chambre, Harris Interactive a réalisé une enquête d’opinion sur la déception suite à une réservation d’hôtel en ligne : quelle est la proportion de personnes déçues en arrivant dans une chambre d’hôtel réservée par Internet ?

 

Près d’1 personne sur 3 indique avoir déjà été déçue en découvrant en réalité une chambre d’hôtel réservée par Internet

 

30% des personnes ayant déjà réservé un hôtel en ligne indiquent avoir déjà été déçues en arrivant dans une chambre d’hôtel qu’ils avaient réservée sur Internet. Logiquement, ce chiffre est un peu plus élevé chez celles déclarant avoir réservé une chambre en ligne à plusieurs reprises (34%).

Il semblerait que parmi les Français effectuant ce type de réservation, les plus jeunes soient les plus susceptibles d’avoir déjà éprouvé une telle déception, puisque 46% des 18-24 ans et 38% des 25-34 ans mentionnent avoir déjà vécu cette situation, contre 24 % des personnes âgées de 50 ans et plus.

 

Notons aussi que 41 % des cadres et professions libérales ainsi que 42 % des personnes dont le foyer dispose de revenus mensuels nets supérieurs à 5000€ et 39% des Franciliens déclarent avoir déjà été déçus d’une chambre d’hôtel réservée en ligne, signe peut-être d’une exigence élevée, tandis que 77% des catégories populaires et 73% des habitants de province ayant fait une telle réservation indiquent n’avoir pas connu de mauvaise expérience.

Harris-interactive-MyroomIn-sondage-

 

En savoir plus

Le rapport

La note détaillée

Share

  • hôtel
  • hôtellerie
  • Internet
  • MyRoomIn