La réaction des Français au remaniement Sondage Harris Interactive pour RTL et Le Parisien / Aujourd’hui-en-France

La réaction des Français au remaniement

Sondage Harris Interactive pour RTL et Le Parisien / Aujourd’hui-en-France

 

Enquête réalisée en ligne par l’institut Harris Interactive le 28 février 2011. Echantillon de 745 individus issus de l’access panel Harris Interactive, représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle de l’interviewé et taille d’agglomération.

 

A la demande de RTL et du Parisien / Aujourd’hui-en-France, Harris Interactive a interrogé un échantillon représentatif de Français afin de connaître leur réaction suite au remaniement annoncé ce 27 février par Nicolas Sarkozy.

 

55% des Français déclarent faire plutôt confiance à Alain Juppé en tant que Ministre des Affaires Etrangères, contre 36% qui ne lui font plutôt pas confiance. Le remplaçant de Michèle Alliot-Marie bénéficie en effet de la confiance d’une large partie de la Droite (85%) mais également d’une courte majorité de la Gauche (52%). Sa présentation en tant qu’homme politique expérimenté et mesuré, et notamment en tant qu’ancien ministre des Affaires Etrangères dans le gouvernement Balladur de 1993 à 1995, semble aujourd’hui davantage avoir marqué les esprits que le souvenir de la dissolution de son gouvernement en 1997 ou encore que les critiques actuelles à l’égard de son cumul des mandats.

 

En revanche, Claude Guéant en tant que Ministre de l’Intérieur (35%) et Gérard Longuet en tant que Ministre de la Défense (34%) ne reçoivent, au lendemain de l’annonce du remaniement, la confiance que d’un peu plus d’un tiers de la population. Les réponses des Français sont clivées politiquement : soutenus à droite (respectivement 64% et 66% de confiance), ils ne recueillent pas la confiance des sympathisants de gauche (avec seulement 12% et 17% de confiance). Bien plus rattachés à Nicolas Sarkozy que ne l’est Alain Juppé, l’ancien secrétaire général de l’Elysée et le Président du groupe UMP au Sénat pâtissent sans doute davantage de la dureté du jugement porté aujourd’hui par les Français à l’égard de la politique gouvernementale.

 

Dans le détail, on constate également que si les catégories supérieures accordent davantage leur confiance à Alain Juppé (55% contre 49% des CSP-), elles sont en revanche plus critiques à l’égard des deux entrants au sein du gouvernement (35% de confiance contre 40% des CSP- pour Claude Guéant et 33% contre 35% pour Gérard Longuet).

 

En savoir plus :

Share