« La perception des porteurs de carte sur les nouveaux dispositifs d’authentification lors des paiements en ligne » Sondage Harris Interactive pour l’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement

« La perception des porteurs de carte sur les nouveaux dispositifs d’authentification lors des paiements en ligne »

Sondage Harris Interactive pour l’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement

Cette enquête a été réalisée en ligne du 15 au 25 février 2011, à partir de l’Access Panel propriétaire d’Harris Interactive. Elle s’est déroulée en deux temps :

    • Dans un premier temps : interrogation d’un échantillon de 1 000 individus, représentatif de la population française âgée de 16 ans et plus, selon la méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé.
    • Dans un second temps : interrogation d’un sur-échantillon d’utilisateurs d’au moins un dispositif d’authentification afin de disposer au total d’un échantillon de 1 000 utilisateurs.

 

oscp1

 

Face à l’essor des transactions sur Internet et aux risques de fraude associés, l’Observatoire de la Sécurité des Cartes de Paiement a émis la recommandation en 2009 de renforcer les mesures destinées à protéger les paiements par carte bancaire à distance et de mettre en place des solutions d’authentification renforcée. L’objectif de ces solutions est de valider l’identité de l’acheteur sur Internet à travers le recoupement de plusieurs éléments. Sont donc apparus, depuis cette date, des systèmes comme le mot de passe statique, le code non-rejouable envoyé par SMS, le lecteur de carte de paiement, le token ou encore la carte matricielle.

 

Une étude qualitative réalisée en 2009 pour l’Observatoire a permis de mettre en lumière une réaction positive des acheteurs face à l’implication de leur banque dans la sécurisation de leurs paiements et face au développement de ces procédures d’authentification. L’idée était accueillie favorablement et deux principales conditions étaient apposées à leur diffusion : une appropriation aisée des différents dispositifs et un accompagnement de la part des banques. Aujourd’hui, alors que de plus en plus d’individus ont été en situation d’utiliser ces dispositifs sur différents sites marchands, l’Observatoire a souhaité réaliser une enquête quantitative pour évaluer le degré de connaissance et d’usage de ces nouveaux dispositifs de sécurisation des paiements en ligne, mais également appréhender l’expérience et les jugements des utilisateurs.

 

Les résultats de cette étude confirment quantitativement un certain nombre de conclusions du rapport de 2009 et mettent principalement en évidence que :

  • Ces différents dispositifs d’authentification, particulièrement ceux se traduisant par la saisie d’un code unique, sont perçus par leurs utilisateurs comme des moyens efficaces de renforcer la sécurité des paiements en ligne ;
  • Leur usage est perçu comme relativement aisé et peu contraignant bien que certaines difficultés soient associées à leur mise en place ou au recours à un élément physique : téléphone portable, carte matricielle… ;
  • Ces dispositifs permettent de réaliser des achats en ligne en se sentant plus en sécurité : si pour une majorité des utilisateurs, cela n’est pas de nature à influer sur leur propension à acheter en ligne, on note néanmoins pour une partie importante d’entre eux la volonté de favoriser à l’avenir les sites présentant de tels dispositifs ;
  • Les banques apparaissent comme le meilleur interlocuteur sur ce sujet, devant les pouvoirs publics.

 

En savoir plus :

 

Share