Intentions de vote Présidentielle 2022 – Mai 2021

Enquête Harris Interactive pour Challenges

Enquête Harris Interactive pour Challenges, réalisée en ligne, du 14 au 17 mai 2021. Échantillon de 1 236 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, comprenant 1002 personnes inscrites sur les listes électorales. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, région et comportement électoral antérieur de l’interviewé(e).
NB : La marge d’erreur des résultats d’ensemble s’établit, selon le score visé, entre plus ou moins 1,8 et 4,1 points. Aucune reprise de ce sondage ne peut être faite sans que soit reprise également la mention relative aux marges d’erreur.

 

Paris, le 19 mai,

 

A un an de la prochaine élection présidentielle, Harris Interactive et Challenges s’associent et réalisent chaque mois un baromètre d’intentions de vote dans la perspective de la prochaine élection présidentielle. Dans cette deuxième enquête nous avons notamment testé deux hypothèses concernant le candidat pouvant représenter la droite, Xavier Bertrand et Michel Barnier, ainsi qu’un possible second tour opposant Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Cette enquête s’intéresse également à la perception par les Français des candidats les plus crédibles à leurs yeux en matière de politique économique ainsi que la présence d’immigrés en France.

 

Télécharger le rapport

 

Que retenir de cette enquête ?

  • La nouvelle vague de notre baromètre d’intentions de vote pour l’élection présidentielle confirme les enseignements mesurés depuis plusieurs mois déjà : à ce stade, seuls Marine Le Pen et Emmanuel Macron semblent en mesure de se qualifier pour le second tour, avec respectivement 27% (+1) et 25% (-1) des intentions de vote exprimées. Longtemps qualifié de vote des plus jeunes, notons une évolution de la sociologie de l’électorat « frontiste » : s’il reste particulièrement ancré parmi les catégories populaires (36%) ce sont désormais les 35-49 ans qui opteraient le plus pour un vote en faveur de la présidente du Rassemblement National (37%, contre 24% parmi les 18-24 ans et seulement 17% parmi les 65 ans et plus).

 

  • Troisième homme de ces intentions de vote, Xavier Bertrand obtiendrait 14% des suffrages exprimés contre 12% pour Jean-Luc Mélenchon, largement en tête des candidats de gauche (notamment Anne Hidalgo et Yannick Jadot, 6% chacun) mais très loin de son score de 2017. Dans le cas d’une candidature de Michel Barnier comme représentant de la droite, l’ancien commissaire européen n’obtiendrait que 6% des voix, renforçant ainsi mécaniquement le vote pour Marine Le Pen (qui s’établirait à 29%), Emmanuel Macron (27%) et Nicolas Dupont-Aignan (5%).

 

  • Au second tour, Emmanuel Macron l’emporterait toujours face à Marine Le Pen (53% contre 47%). Un faible écart une nouvelle fois expliqué par la faible mobilisation de la gauche (et d’une partie de la droite) pour faire barrage au Rassemblement National.

 

  • Cette nouvelle vague d’étude a été l’occasion d’interroger les Français sur la crédibilité perçue des différents candidats sur les sujets économiques. Dans ce domaine, le chef de l’Etat apparait comme le candidat le plus crédible (46%), devant Xavier Bertrand (41%), Marine Le Pen (38%) et Michel Barnier (35%). Notons que les sympathisants de gauche se montrent moins unanimement convaincus que ceux de droite de la crédibilité de leurs candidats sur les sujets économiques.

 

  • Enfin, les Français ont été interrogés sur leur perception de l’immigration en France. 57% des inscrits sur les listes électorales estiment qu’il y a trop d’immigrés en France (contre 4% pas assez et 39% ni trop ni pas assez). Si les sympathisants de droite et d’extrême-droite comptent parmi les Français partageant le plus cette opinion (respectivement 84% et 94%), notons que plus d’un tiers des sympathisants de gauche considèrent également que la France accueille trop d’immigrés.

 

Télécharger le rapport

 

Share

  • Challenges
  • Emmanuel Macron
  • intentions de vote
  • Marine Le Pen
  • michel barnier
  • présidentielle 2022
  • Xavier Bertrand