Les Français(es) et leurs fesses

Etude Harris Interactive pour Thomas Marko et Associés/Balsamik

Paris, le 2 septembre 2015 – À la demande de Balsamik, Harris Interactive a réalisé une enquête auprès des Français sur la perception de leur corps et des atouts de séduction. Il s’agissait notamment de déterminer si les fesses étaient identifiées comme un atout de séduction, de mesurer l’importance accordée par les Français à cette partie du corps, ainsi que son incidence éventuelle sur le choix et l’achat de pantalons ?

Cette enquête révèle une relative insatisfaction des Français vis-à-vis de leur propre corps, particulièrement chez les femmes,suggérant un attrait potentiel pour des vêtements adaptés pour « masquer » des caractéristiques physiques perçues comme des défauts. L’enquête réalisée auprès d’un échantillon représentatif de la population française, identifie des différences significatives entre les sexes, sur la perception de leur propre corps, l’importance accordée à certaines caractéristiques physiques, aussi bien chez les hommes que les femmes.

Que retenir de cette enquête ?

  • Si, de façon générale, les Français comme les Françaises se déclarent très majoritairement satisfaits de leur visage ou de leurs yeux, les femmes se montrent quant à elles plutôt insatisfaites des autres parties de leur corps. Seulement une femme sur deux (51%) indique être satisfaite de son corps de façon générale, contre 72% parmi les hommes.
  • La plus grosse source d’insatisfaction pour les femmes se situe au niveau du ventre (26% se déclarent satisfaites de cette partie du corps) et des fesses (47% en sont satisfaites). Les motifs d’insatisfaction sont moins marqués chez les hommes, même si ils ne sont que 40% à se déclarer satisfaits de leur ventre et 66% de leur torse.
  • Les femmes déclarent regarder leurs fesses plus souvent que les hommes et portent une attention particulière à l’apparence de leurs fesses dans un pantalon avant de l’acheter. Néanmoins ce n’est pas un geste automatique et quotidien puisque 22% des femmes déclarent les regarder au moins une fois par jour, 26% de une à trois fois par semaine, 36% moins souvent et 16% ne jamais le faire. Cependant, près de 7 femmes sur 10 (67%) déclarent attacher une importance à l’apparence de leurs fesses dans un pantalon lorsqu’elles l’achètent, 21% y accordent même une « très grande importance ».
  • 51% des Français déclarent accorder une « grande importance » à l’apparence leurs fesses dans un pantalon avant de l’acheter. Les personnes les plus soucieuses de cette dimension sont-en sus des femmes (67%) les personnes âgées de 35 à 49 ans (60%), les catégories populaires (58%), les personnes qui ne se déclarent pas satisfaites de leurs fesses (60%), ainsi que les personnes déclarant regarder leurs fesses une à plusieurs fois par jour (91%).
  • 64% des Français déclarent être attachés en particulier à un ou plusieurs pantalons de leur dressing. Les femmes sont tout particulièrement attachées à ce type de vêtement, puisque 73% d’entre elles ont déclaré posséder au moins un pantalon « fétiche » ; 55% indiquant même en en posséder plusieurs.
  • Le choix d’un pantalon peut donc revêtir un réel enjeu aux yeux des personnes interrogées. De façon générale, les Français font plus confiance à leur conjoint(e) (41%), à un membre de la famille (12%) ou à un ami (17%) pour choisir ce vêtement. Seuls 5% déclarent faire confiance aux vendeurs dans les magasins et 25% déclarent ne faire confiance à personne pour effectuer ce choix. Les femmes sont encore moins en attente de conseils puisque 31% d’entre elles déclarent ne faire confiance à personne pour les conseillers dans leurs choix d’achats de pantalons, tandis que les hommes expriment une confiance majoritaire envers leur conjoint(e) (58%).
  • Selon les femmes, leurs atouts de séduction les plus importants après leur visage (96% déclarent que c’est un atout de séduction important) et leurs yeux (92%), sont leur poitrine (90%), leurs fesses (85%) et leurs jambes (83%). Pourtant, du point de vue des hommes, les fesses des femmes sont un atout de séduction légèrement plus important que leur poitrine (84% contre 80%).
  • Les hommes n’ont pas conscience que leurs fesses peuvent être un atout de séduction. En effet, les femmes affirment accorder une importance particulière au torse (83% considèrent que c’est un atout de séduction masculin important) et aux fesses (81% des femmes, alors que seuls 68% des hommes pensent que cette partie de leur corps est un atout de séduction important).

 

En savoir plus :

Share

  • Balsamik
  • Fesses
  • français
  • françaises
  • sondage