Étude auprès des agriculteurs français

Étude auprès des agriculteurs français

Etude Harris Interactive pour le Conseil Régional de Midi-Pyrénées

Enquête réalisée par téléphone du 14 au 23 novembre 2013. Échantillon de 808 répondants représentatif des agriculteurs Français. Les agriculteurs implantés en région Midi-Pyrénées ont été surreprésentés au moment de l’interrogation puis remis à leur poids réel au moment des résultats. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, région, taille et activité de l’exploitation (OTEX).

Paris, le 4 décembre 2013 – Harris Interactive a interrogé des agriculteurs français sur la perception qu’ils ont de leur métier, leurs préoccupations principales, ou encore, la meilleure stratégie à adopter pour les agriculteurs qui s’installent aujourd’hui. Il s’agissait ainsi de dresser un état des lieux du métier d’agriculteur dans la société actuelle, mais également de recueillir les perceptions des professionnels implantés dans la région Midi-Pyrénées à l’occasion du Salon International de la Qualité Alimentaire qui se déroule du 12 au 15 décembre 2013. Connaissent-ils cet évènement ? Comment est-il perçu ?

 

Que retenir de cette enquête ?

 

  • Plus de six agriculteurs sur dix ont le sentiment que leur métier n’est pas valorisé dans la société actuelle contre seulement un tiers qui partagent une opinion inverse. Si on s’intéresse aux positions extrêmes, on constate que si seuls 9% des agriculteurs français interrogés ont le sentiment que leur métier est « tout à fait » valorisé, ils sont en revanche 37% à penser qu’il ne l’est « pas du tout ».
  • La qualité de leur production et la proximité avec les consommateurs constituent deux préoccupations majeures pour les agriculteurs. Ceux-ci se déclarent avant tout préoccupés par la qualité de leur production ainsi que par son prix de vente au regard de son coût de production. La proximité avec les consommateurs représente également un enjeu important. A ce titre, 39% estiment que les liens avec ces derniers se seraient resserrés au cours des dernières années. Au final, ce sont, de leur point de vue, deux enjeux très importants auxquels les jeunes professionnels qui veulent se lancer doivent être attentifs.
  • Le métier d’agriculteur : plus difficile aujourd’hui qu’hier. Enfin, près de huit agriculteurs sur dix considèrent qu’il est aujourd’hui plus difficile d’exercer leur métier qu’auparavant. Pour autant, ils conseillent aux agriculteurs s’installant aujourd’hui de privilégier la qualité à la quantité.

 

En savoir plus :

La note détaillée

L’ensemble des résultats

Share

  • agriculteurs
  • Conseil Régional de Midi-Pyrénées