Enquête post débat d’entre deux tours de la Primaire de la droite et du centre

Les Français ont-ils été convaincus par les 2 candidats ? Qu’ont-ils retenu de leurs prises de parole ? Quels effets sur le souhait de victoire ?

Enquête réalisée en ligne du 24 novembre (à la fin du débat) au 25 novembre 2016. Échantillon de 1 219 personnes ayant au moins entendu parler du débat issu d’un échantillon de 1 648 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

A la demande d’Atlantico.fr, Harris Interactive a interrogé 1 219 personnes ayant au moins entendu parler du débat d’entre deux tours de la primaire de la droite et du centre.

Que peut-on en retenir ?

  • Comme lors du 3ème débat, François Fillon a plus convaincu les téléspectateurs et personnes s’étant forgé un avis en écoutant les commentaires et restitutions du débat qu’Alain Juppé (respectivement 42% contre 37%).Notons que le premier a particulièrement convaincu les sympathisants « Les Républicains » (83%) alors que le second est davantage jugé positivement par les proches du centre (MoDem/UDI : 73%). Notons également que les soutiens des deux candidats ont une propension importante à déclarer avoir été convaincus par « leur » candidat (87% pour François Fillon et 74% pour Alain Juppé), mais avec une prime chez les personnes souhaitant la victoire de François Fillon.

 

  • Lorsqu’il leur est demandé de sélectionner lequel des deux finalistes les a le plus convaincus, les personnes interrogées émettent une préférence pour François Fillon (33%) face à Alain Juppé (22%), 45% d’entre eux ne faisant état d’aucun choix.Dans le détail, François Fillon a été jugé le plus convaincant par plus des deux tiers des personnes interrogées envisageant de participer au 2nd tour dimanche, contre seulement un peu plus d’un quart ayant trouvé Alain Juppé meilleur.

Harris - Enquete 4-eme-debat-priamire-droite-atlantico- (14)

  • Lorsqu’on leur demande de restituer spontanément ce qu’ils ont retenu des interventions de François Fillon, les personnes interrogées mettent en avant son « programme», et notamment la « réduction du nombre de postes de fonctionnaires», le chiffre de « 500 000 » ayant été particulièrement bien retenu.Notons qu’à la différence de la semaine dernière, après le 3ème débat, les personnes interrogées sur les prises de paroles d’Alain Juppé évoquent moins les thématiques propres à l’ex-Premier ministre de Jacques Chirac, pour davantage restituer des positions sur les sujets soulevés par François Fillon (notamment s’agissant des « fonctionnaires »), citant également fréquemment le nom de son concurrent.

 

  • Dans ce contexte, François Fillon apparaît désormais – auprès de l’ensemble des personnes ayant répondu à notre enquête – le candidat dont on souhaiterait le plus la victoire (36% contre 28% pour Alain Juppé).Lorsque l’on resserre la focale, les sympathisants de la droite et du centre, et plus encore les proches de la formation « Les Républicains », placent François Fillon largement en tête (respectivement 61% et 74%), devant Alain Juppé (26% et 16%).

 

  • Cela se traduit, assez logiquement, par le souhait exprimé par 67% des personnes interrogées (et affirmant qu’elles iront voter dimanche prochain) de voir François Fillon gagner la primaire, 30% privilégiant Alain Juppé.

 

  • Ce souhait s’accompagne d’un pronostic de victoire lui aussi largement en faveur de François Fillon, 70% des personnes interrogées anticipant une victoire du député de Paris face au maire de Bordeaux (26%), un pronostic qui lui est plus favorable encore parmi les sympathisants de la droite et du centre (80%), mais également partagé par ceux du centre (66% contre 32% pour Alain Juppé).

En savoir plus

Le rapport et la note

Share

  • Alain Juppé
  • Atlantico.fr
  • François Fillon
  • Les Républicains
  • LR
  • MoDem
  • primaire 2016
  • Primaire de la Droite
  • Primaire de la Droite et du Centre
  • UDI