Enquête post 1er débat de l’élection présidentielle de 2017

Les Français ont-ils été convaincus par les candidats présents ? Qu’ont-ils retenu des prises de parole des candidats ? Quels effets sur le souhait de victoire ?

Enquête réalisée en ligne du 20 mars (à la fin du débat) au 21 mars 2017. Échantillon de 1 173 personnes ayant au moins entendu parler du débat issu d’un échantillon de 1 810 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

A la demande d’Atlantico.fr, Harris Interactive a interrogé 1 173 personnes ayant au moins entendu parler du premier débat dans le cadre de la campagne pour l’élection présidentielle de 2017.

Précisons qu’ont été interrogés des téléspectateurs du débat, mais également des personnes s’étant forgé un avis en écoutant les commentaires et restitutions du débat.

Que peut-on en retenir ?

  • Emmanuel Macron apparaît comme le candidat ayant le plus convaincu les Français ayant au moins entendu parler du débat (38%), devant Marine Le Pen (33%) et Jean-Luc Mélenchon (33%). François Fillon quant à lui a convaincu un peu plus d’un quart (28%) de ces Français, alors que Benoît Hamon apparaît un peu en retrait à 21% (avec seulement 5% de « tout à fait convaincus »).Notons qu’Emmanuel Macron a davantage convaincu les sympathisants du Parti socialiste que Benoît Hamon (63% contre 56%) et que François Fillon, suite aux dernières semaines marquées notamment par ses « affaires », a réussi à convaincre près des ¾ de son « socle » électoral (74% des sympathisants Les Républicains).
  • Alors que des débats, relayés par les candidats en début d’émission, ont interrogé le choix des organisateurs de n’inviter que cinq candidats (1), 22% des Français ayant au moins entendu parler du débat indiquent n’avoir été convaincus par aucun des participants. Et lorsqu’il s’agit de désigner le candidat qui a le plus convaincu, Emmanuel Macron arrive encore en tête (20%), devançant de peu Marine Le Pen (18%) et François Fillon (17%).Jean-Luc Mélenchon apparaît quant à lui davantage en retrait (13%), alors que sa prestation, jugée plutôt positive par l’ensemble des sympathisants de gauche, n’est pas suffisante pour faire de lui le candidat le plus convaincant. Benoît Hamon, quant à lui, est jugé comme le candidat ayant le plus convaincu que par 6% des Français ayant au moins entendu parler du débat.

 

1. Voir également l’étude Harris Interactive pour la Fondation pour l’Innovation Politique (Fondapol) : http://harris-interactive.fr/opinion_polls/les-francais-et-leur-perception-de-la-campagne-presidentielle/

premier-debat-presidentielle-atlantico-Harris (9)

  • À l’issue de ce débat, les Français en ayant au moins entendu parler ont été invités à exposer leur préférence pour l’un des onze candidats à l’élection présidentielle. Si 15% de ces Français interrogés indiquent qu’aucun candidat parmi l’offre proposée ne leur convient, Emmanuel Macron apparaît ici encore comme celui recueillant le plus de préférences (22%), soit 2 points de plus que Marine Le Pen (20%), elle-même devançant François Fillon de 2 points (18%).Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon, avec respectivement 11% et 9%, recueillent moins de préférences que les trois candidats cités précédemment. Notons que si Nicolas Dupont-Aignan, candidat ayant fortement critiqué les modalités de ce débat dont il était exclu, bénéficie de 3% de souhaits de victoire, les autres candidats ne dépassent en aucun cas 1%. Notons que les sympathisants socialistes se montrent partagés entre le souhait d’une victoire de Benoît Hamon (39%) et celle d’Emmanuel Macron (37%).

premier-debat-presidentielle-atlantico-Harris (14)

  • Enfin, lorsqu’ils sont invités à se projeter dans les résultats de l’élection qui leur semblent les plus plausibles, les Français ayant au moins entendu parler du débat envisagent principalement la victoire du candidat d’En Marche ! (42%), candidats qu’ils jugent comme celui ayant réalisé le meilleur débat. 20% anticipe celle de Marine Le Pen et 18% celle de François Fillon.Moins nombreuses sont les personnes qui pronostiquent une victoire finale d’un des deux participants au débat les plus à gauche, qu’il s’agisse de Benoît Hamon (6%) ou de Jean-Luc Mélenchon (6%). Notons que moins d’1 Français ayant au moins entendu parler du débat sur 2 souhaitant la victoire de Jean-Luc Mélenchon ou de Benoît Hamon anticipent la victoire de « leur » candidat. Cette proportion atteint 76% parmi ceux exprimant une préférence pour François Fillon ou pour Marine Le Pen, qui semblent donc davantage croire à la victoire de « leur » candidat. Enfin, 91% des Français interrogés exprimant une préférence pour Emmanuel Macron pronostiquent sa victoire en mai prochain.

On le sait, une émission ne fait pas une élection. On le sait également entre un souhait de victoire, une intention de vote et un comportement électoral il y a deux pas à franchir qui s’avèrent éloignés les uns des autres.

En savoir plus

Télécharger le rapport succinct

Télécharger le rapport détaillé

Share

  • Atlantico.fr
  • Benoît Hamon
  • campagne présidentielle
  • Debout La France
  • élection présidentielle
  • Emmanuel Macron
  • En Marche
  • fn
  • France insoumise
  • François Fillon
  • Front de Gauche
  • Front National
  • Jean-Luc Mélenchon
  • Le Grand débat
  • Les Républicains
  • LR
  • Marine Le Pen
  • Nicolas Dupont-Aignan
  • Parti socialiste
  • présidentielle 2017
  • PS