Élections régionales de 2015

Etude Harris Interactive pour LCP

Paris, le 3 avril 2015 – Les élections départementales, organisées les 22 et 29 mars derniers, ont été marquées par le net recul de la Gauche dans les institutions départementales, puisque cette famille politique a perdu le contrôle de 28 Conseils Départementaux. Ceux-ci sont donc détenus par des majorités de Droite pour 67 d’entre eux, quand 34 départements sont dirigés par la Gauche et aucun par le Front National. À l’issue de ce scrutin, Harris Interactive a réalisé pour LCP-AN une enquête se projetant dans la prochaine échéance électorale : les élections régionales, qui auront lieu les 6 et 13 décembre prochains. Plus précisément, Harris Interactive a mesuré les intentions des inscrits sur les listes électorales pour le 1er tour des élections régionales. En attendant de connaître les configurations (alliances) ainsi que les têtes de listes dans chaque région, l’offre politique proposée était la plus élargie possible.

Que retenir de cette enquête ?

  • À l’issue des élections départementales, le rapport de force pour le prochain scrutin régional penche aujourd’hui en faveur de la Droite : parmi les personnes inscrites sur les listes électorales et exprimant un vote, 25% accorderaient leur suffrage à une liste soutenue par l’UMP, qui devancerait les listes soutenues par le Front National (22%) et celles du Parti socialiste (20%). La Droite et le Centre recueillent une partie d’autant plus importante des voix qu’aux suffrages en faveur de l’UMP s’ajoutent les choix d’une liste soutenue par l’UDI (7%) ou par le MoDem (5%), quand les listes Debout La France recueillent 2% des suffrages exprimés. À Gauche, outre les listes socialistes, 7% des personnes exprimant un vote indiquent leur intention de voter pour le Front de Gauche et autant (7%) pour Europe Ecologie Les Verts. 1% déclarent privilégier une liste d’extrême-Gauche et 4% pour une autre liste. Rappelons que ce rapport de force national ne peut pas à ce jour intégrer les modalités régionales du scrutin, où les formations politiques seront représentées par des listes différentes dans chacune des nouvelles régions.
  • Les Français expriment majoritairement une intention de vote régionale en cohérence avec leur comportement au 1er tour des élections départementales. Ainsi, parmi les personnes ayant voté en faveur d’un binôme du Front de Gauche le 22 mars dernier, 57% expriment une préférence pour une liste du Front de Gauche aux prochaines élections régionales ; de même, 67% des électeurs d’un binôme socialiste ou d’Union de la Gauche privilégient une liste du PS, quand 73% des personnes ayant voté pour un binôme écologiste renouvelleraient leur confiance à Europe Ecologie Les Verts à l’occasion des élections régionales. Parmi les électeurs d’un binôme UMP-UDI ou Union de la Droite le 22 mars, 67% choisiraient l’UMP et 18% l’UDI au 1er tour des élections régionales. Enfin, les électeurs d’un binôme Front National le 22 mars dernier se reporteraient à 87% sur une liste frontiste au 1er tour des élections régionales.
  • Ce rapport de force se situe dans la continuité des élections départementales, puisque les grands équilibres observés au niveau national les 22 et 29 mars derniers perdurent pour ce prochain scrutin régional : l’ensemble des formations politiques de la Droite et du Centre (39%) recueillent un score supérieur à celui de l’ensemble des partis de Gauche (34%), tandis que le Front National réalise un score inférieur (22%), un peu plus faible que celui réalisé au niveau national au 1er tour des élections départementales. Néanmoins, gardons à l’esprit qu’au 1er tour des élections régionales de 2010, les listes soutenues par le Front National n’avaient obtenu que 11% des suffrages exprimés, contre 31% aux listes de la Droite ou du Centre, et plus de 50% pour les listes de Gauche.

En savoir plus :

Share

  • Centre
  • Droite
  • élections départementales
  • élections régionales
  • Europe Ecologie – Les Verts
  • Front de Gauche
  • Front National
  • Gauche
  • LCP-AN
  • MoDem
  • UDI
  • UMP
  • Union de la Droite